En direct

Ciments Calcia : des investissements et des licenciements
L'usine Calcia d'Airvault devrait bénéficier de 300 M€ d'investissements. - © Jean-Sébastien Thomas

Ciments Calcia : des investissements et des licenciements

A.P. |  le 18/11/2020  |  France YvelinesArdècheNégoceCiments Calcia

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Industrie
France
Yvelines
Ardèche
Négoce
Ciments Calcia
Valider

Ciments Calcia a présenté aux instances représentatives de son personnel un  projet d'investissement de 400 M€ et une réorganisation qui entraînerait la suppression de 162 emplois.

Dans un contexte d’urgence climatique, économique et réglementaire, HeidelbergCement doit sauvegarder la compétitivité de Ciments Calcia en France et conforter sa présence industrielle pour plusieurs décennies.

C'est pourquoi l'entreprise a présenté aux représentants du personnel le 18 novembre, un projet d'investissement et de réorganisation.

Le programme d’investissements, sans précédent à hauteur de 400 millions d’euros, serait centré sur 4 des principaux sites émetteurs de CO2, dont près de 300 millions d’euros sur le seul site d’Airvault.

162 suppressions d'emplois

Deux sites industriels et le siège social seraient par ailleurs réorganisés :

- Dans le contexte d’incertitude liée aux nombreux recours (12) contre l’ouverture de la nouvelle carrière, l’usine de Gargenville (Yvelines) serait convertie en centre de broyage. Cette adaptation permettrait de pérenniser ce site stratégique pour Ciments Calcia, notamment par sa capacité d’approvisionnement du bassin parisien par voie fluviale. La ligne de cuisson et l’exploitation de la carrière seraient arrêtées.

- L’activité de production de ciment blanc du site de Cruas (Ardèche), dont le résultat est structurellement négatif, serait arrêtée. Le site serait transformé en un terminal cimentier automatisé pour la distribution de ciment blanc.

- L’organisation du siège social de Guerville (Yvelines) serait revue afin de l’adapter aux transformations de l’entreprise.

Ce projet de réorganisation entraînerait la suppression de 162 postes et la création de 20 autres postes.

"Tout au long de la procédure de consultation des instances représentatives du personnel qui s’ouvrira le 1er et 2 décembre 2020, la direction de Ciments Calcia a la volonté de privilégier la voie du dialogue social pour permettre d’identifier, en concertation avec les partenaires sociaux, les solutions d’accompagnement les plus adaptées pour les collaborateurs concernés", a assuré le groupe.

Commentaires

Ciments Calcia : des investissements et des licenciements

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Marchés privés de construction : guide de rédaction des contrats

Date de parution : 11/2020

Voir

Ré(investir) les toits

Ré(investir) les toits

Date de parution : 11/2020

Voir

L'urbanisme commercial

L'urbanisme commercial

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil