En direct

Christine Albanel :
- ©

Christine Albanel : "Replaçons l'architecture au coeur de la vie des gens"

CHESSA Milena |  le 27/12/2007  |  ArchitectureRéalisationsFrance entière

La rédaction du "Moniteur" a interrogé Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication, sur l'avenir de l'architecture dans notre société. Extraits de l'entretien publié dans "Le Moniteur des Travaux Publics et du Bâtiment" daté du vendredi 28 décembre 2007.

- Les Français semblent ignorer l'architecture...
Le mot architecture fait peut-être un peu peur. L'enjeu fondamental est probablement d'écarter ce sentiment que l'architecture ne serait pas pour chacun d'entre nous. Qu'elle serait, au fond, réservée aux grands projets très novateurs et qu'elle ne pourrait pas entrer dans la vie quotidienne des Français. Une production audiovisuelle comme "Du côté de chez vous", par exemple, contribue sans doute fortement à développer l’intérêt des Français pour un environnement architectural de qualité.

- Architecture moderne et patrimoine semblent opposés dans l'esprit du public...
L'idée que nous construisons aujourd'hui notre patrimoine de demain est une idée est difficile à faire passer... Une construction actuelle ne peut-elle pas contribuer à l’enrichissement du patrimoine ? Je crois que le discours commun sur l'architecture a beaucoup stigmatisé, parfois à tort, ce qui a été construit dans les années 1960 et 1970 et provoqué ce divorce entre patrimoine et architecture contemporaine. D'où un repli et des choix architecturaux standards conduisant à la banalisation de nos villes. Nous sommes à une étape aujourd'hui où nous sortons peu à peu de ce modèle dans lequel le pire a peut-être été évité mais dans lequel nous nous sommes également privés du meilleur de ce que peut apporter l'architecture. Le temps est venu d'inventer autre chose.

- Comment favoriser ce renouveau ?
Il y a toute une pédagogie et une communication à développer pour promouvoir l'architecture. Je veux citer en exemple le petit livre Repères pédagogiques en architecture que nous avons fait avec l'Education nationale et qui a pour but de dire au public que l'architecture est à la portée de tous. Mais il y a l'idée très forte que l'architecture aurait participé à un moment donné à la "ghettoïsation" des populations des villes et à des situations de crise sociale. L’idée perdure également que l’architecture n’aurait servi que les grands projets portés par la puissance publique. Et donc finalement, l'architecture se serait aujourd'hui éloignée des gens. Tout le problème est là : comment ramener l'architecture au coeur de la vie des gens.
Je crois qu'il y a également l'idée que l'architecture est chère. Cela amène les gens à se tourner vers des constructeurs dont les offres sur catalogue ne sont pas forcément plus économiques mais dans lesquelles les coûts d'études n'apparaissent pas. Les architectes doivent davantage parler de leur métier. Ils disparaissent souvent derrière de grands noms de l’architecture qui contribuent également à porter haut le rayonnement de l’architecture française à l’étranger.

Propos recueillis par Dominique Errard et Bertrand Fabre

Commentaires

Christine Albanel : "Replaçons l'architecture au coeur de la vie des gens"

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Traité de contentieux de la commande publique

Traité de contentieux de la commande publique

Livre

Prix : 87.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur