Christelle Delouche, de la taille de pierre au combat pour le statut de conjoint d’artisan
Christelle Delouche, SARL Delouche

Christelle Delouche, de la taille de pierre au combat pour le statut de conjoint d’artisan

Laurent Duguet |  le 03/06/2021  |  Pierre de tailleMaçonnerieCapebArtisan maçonMoi, artisan

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
Pierre de taille
Maçonnerie
Capeb
Artisan maçon
Moi, artisan
100 % gros œuvre
Entreprise artisanale
Maine-et-Loire
France
Valider

Après plusieurs vies professionnelles – dessinatrice industrielle puis responsable des services techniques de Beaufort-en-Vallée (49) –, Christelle Delouche a créé avec son mari en 1999 une entreprise de maçonnerie et taille de pierre. Elue en mai 2020 présidente de la Capeb départementale du Maine-et-Loire, elle s'investit pour rapprocher artisans et conjoints dans l'intérêt de l'entreprise.

Ma boîte à gants

« J'ai toujours un bloc-notes dans ma boîte à gants. D'un naturel curieux, je note énormément de choses, tout le temps. Ce peut être un mot dont je veux absolument me souvenir. J'ai besoin d'un maximum d'informations et tout m'intéresse, comme cette maison isolée par l'extérieur que je suis allée récemment voir de près pour ne rien oublier. Je note, même si souvent je n'ai pas à relire. C'est mon relais de mémoire. »

Ma boîte à outils

« Le premier outil, c'est ma tête ! Je dois rester le plus lucide possible, notamment dans mon engagement syndical. À l'ère du numérique, les deux autres outils essentiels sont mon PC et mon téléphone portable, indispensables pour être présente en permanence et soutenir mes 1300 collègues artisans, dans un contexte économique très particulier. »

Ma boîte à secrets

« Très tôt, j'ai pris conscience que la vie pouvait s'arrêter n'importe quand. Le travail avec mon mari au sein de l'entreprise m'a permis d'être proche de mes enfants, aujourd'hui âgés de 20 et 25 ans. Je veux rester disponible pour eux à tout moment, comme je l'ai été pour leurs activités et leurs études. Celles de mon fils m'ont fait découvrir la plasturgie, par exemple. J'aime avoir accès à des univers qui ne me sont pas familiers. »

Ma boîte à idées

« Ce qui ne lasse pas de me mobiliser, c'est l'absence de reconnaissance du statut de conjoint d'artisan. Je mène ce combat pour les épouses non prises en compte mais qui accompagnent leur mari, gèrent l'entreprise, exercent un vrai métier. Nombreuses sont celles à travailler à côté, parce qu'elles n'ont pas de statut dans certains cas. Ce n'est pas légal, car la loi le prévoit, mais ce n'est pas complètement entré dans les mœurs. »


Entreprise : SARL Delouche
Lieu : Les Rosiers-sur-Loire (Maine-et-Loire)
Gérants : Christelle et Frédéric Delouche
Création : 1999
Activité : maçonnerie et taille de pierre
Chiffre d'affaires : 212 000 €
Effectif : 1 salarié, 1 apprenti
Clientèle : particuliers (80 %), collectivités (20 %)

Commentaires

Christelle Delouche, de la taille de pierre au combat pour le statut de conjoint d’artisan

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil