Le moniteur
Chaussure de sécurité : 6 points-clés et 4 nouveautés
Heckel uvex, gamme Run-R

Chaussure de sécurité : 6 points-clés et 4 nouveautés

Maya Pic |  le 07/06/2019  |  100 % gros œuvre 100 % second œuvreArtisan santé-sécuritéSécurité et protection de la santéEPI

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % gros œuvre
100 % second œuvre
Artisan santé-sécurité
Sécurité et protection de la santé
EPI
Artisan chantier
100 % eau et énergie
Vie du BTP
Valider

La chaussure de sécurité à l’ancienne n’est plus. La mode et les évolutions technologiques l’ont transformée. La nouvelle génération, au style résolument sportif, est devenue confortable, souple et légère, tout en assurant un haut niveau de protection.

Chaussures S, P ou O

Il existe trois catégories de chaussures en fonction du niveau de protection de l’embout :
- la chaussure de sécurité (S), conforme à la norme EN ISO 20345, avec embout résistant à un choc de 200 joules (20 kg tombant de 1 m) et à l’écrasement de 15 kN (1,5 t)
- la chaussure de protection (P), conforme à la norme EN ISO 20346, résistant à un choc de 100 joules et à l’écrasement de 10 kN
- la chaussure de travail (O), conforme à la norme EN ISO 20347, sans exigence d’embout.

Classification et exigences

Chaque catégorie (S, P, O) se décline en cinq niveaux de protection : 1, 2 et 3 pour les chaussures en cuir et autres matériaux, 4 et 5 pour les chaussures en caoutchouc ou polymère. Des niveaux qui répondent aux exigences suivantes :

1 = arrière fermé, propriétés antistatiques, absorption de l’énergie au talon, résistance aux hydrocarbures.
2 = idem 1 + tige imperméable.
3 = idem 2 + semelle anti-perforation et à crampons.
4 = idem 1
5 = idem 4 + semelle anti-perforation et à crampons.

Exigences additionnelles

P : semelle anti-perforation.
E : talon absorbeur d’énergie.
C : chaussure conductrice – A : antistatique.
CR : chaussure résistante à la coupure.
HI : semelle antichaleur – CI : antifroid.
WR : chaussure imperméable.
WRU : étanchéité de la tige.
M : protection du métatarse.
AN : protection de la cheville.

Chaussure communicante

Industriels et start-up développent de nouvelles fonctions pour les chaussures de sécurité. Agrémentées de capteurs, elles peuvent prévenir l’utilisateur d’une mauvaise posture, détecter une chute ou encore envoyer un signal de détresse. Les fabricants Gaston Mille, Lemaitre ou Parade proposent déjà des chaussures connectées.

Obligation et responsabilité

Le chef d’entreprise est soumis à une obligation de sécurité envers ses salariés et doit leur fournir les protections adaptées. Côté salarié, le non-respect des consignes d’utilisation de son employeur peut lui valoir des sanctions.

Le chiffre

7 à 10 % des accidents de travail sont des blessures aux pieds.

Des nouveautés :

- Run-R, de Heckel : six modèles au look sportif urbain

Cette gamme best-seller s’enrichit de six nouveaux modèles, quatre S1P à tige textile colorée et deux S3 à tige cuir hydrofuge. 100 % sans métal, les chaussures allient légèreté, respirabilité et confort. Semelle blanche PU2D flexible et amortissante, absorbeurs de chocs avant/arrière, languette stretch. Capacité d’évacuation de la transpiration de 95 % pour les S1P.

- CasualGrip, de Gaston Mille : connectée pour travailleur isolé


Les quatre modèles de la gamme CasualGrip (Mars, Pluton, Neptune, Cassiopée) deviennent connectés. Ils intègrent dans leur semelle de propreté une semelle XSole PTI à technologie PTI/Dati, qui fonctionne sans smartphone mais avec GPS, GSM et Bluetooth. En cas de problème (perte d’équilibre, chute, SOS volontaire…), le système déclenche l’alerte et transmet la localisation du porteur à un serveur sécurisé (TRAXxs). Rechargeable sans contact, la semelle est réutilisable dans d’autres chaussures de sécurité.

- Energy, de Lemaitre : pour des conditions extrêmes


Ce ranger de sécurité est un modèle tout terrain adapté aux sols meubles et boueux. Il résiste à l’eau (membrane imperméable autant que respirante), à la chaleur et aux hydrocarbures (semelle PU-caoutchouc nitrile Vibram). Tige cuir hydrofuge, languette à soufflet, bout anti-abrasion, semelle de propreté anatomique et antibactérienne. Chaussant femme du 35 au 39 et homme du 40 au 49.

- Auda, E.P.I Center : avec semelle à restitution d’énergie


Cette gamme S1P et S3 est équipée d’une semelle innovante, Infinergy de BASF. Grâce à ses capacités de résilience, elle restitue 70 % d’énergie à chaque pas, augmentant le confort et diminuant la sensation de fatigue. Souples et légers, tous les modèles sont ESD (protection contre les décharges électrostatiques), avec embout de protection en aluminium perforé et insert antiperforation non métallique.

Commentaires

Chaussure de sécurité : 6 points-clés et 4 nouveautés

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Date de parution : 06/2019

Voir

Initiation à la construction parasismique

Initiation à la construction parasismique

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur