En direct

Chauffage et climatisation : ITT France s’attaque aux circulateurs haut rendement
Effet direct des normes de haut rendement imposées par l’UE d’ici 2013 : les industriels ont intérêt à déployer de nouvelles technologies. Le rotor sphérique, inventé par Laing, aujourd’hui appliqué dans un circulateur domestique en est la démonstrat - © © Ecocirc EB

Chauffage et climatisation : ITT France s’attaque aux circulateurs haut rendement

Hélène Boussel |  le 25/01/2010  | 

La filiale en France de l'Américain ITT change de nom, clarifie son offre et se lance dans les circulateurs domestiques haut rendement pour le chauffage et la climatisation avec le rachat du fabricant allemand, Laing.

L'actualité d'ITT en France est chargée en cette rentrée. Profitant également de la vitrine que représente le salon professionnel Interclima, l'industriel annonce le changement du nom de sa filiale. Très simplement, ce sera « ITT France », fruit d'une fusion avec Lowara (basée en Italie) entrainant une rationalisation de l'offre. La marque Flygt d'un côté portera l'ensemble des solutions eaux usées, et Lowara portera de l'autre côté l'offre eaux claires, soit également un positionnement sur les équipements destinés au génie climatique. « Nous distinguons ainsi deux marchés qui restent néanmoins très complémentaires », précise Gaétan Beaulieu, PDG. C'est en particulier la branche « bâtiment » qui doit soutenir cette nouvelle stratégie offensive.

En effet, selon ses estimations, le dimensionnement du marché français du second œuvre bâtiment est très prometteur, surtout en ce qui concerne le génie climatique. Sur un volume total évalué à 225 M€, ITT France en détiendrait déjà 8% dont 25% du segment « eaux usées » et 16% du segment « eaux claires », mais une part très faible à ce jour des applications de génie climatique.

D'ici 2012, ITT France table sur un développement jusqu'à 250 M€, espérant alors y contrôler 21% des parts de marché. D'où la récente acquisition de Laing, fabricant allemand de circulateurs domestiques à haut rendement, pour renforcer son portefeuille de produits. La capacité de production de ces circulateurs classe A devrait être doublée d'ici 2 ans. Devenant propriétaire d'une technologie de moteur sphérique à aimant permanent, ITT France se lance dans la production de masse sur le segment des petites puissances, possibilité dont ne disposait pas Laing en dehors de son marché national. Cette offensive sera soutenue par l'évolution de la réglementation européenne (directive EuP) ainsi que par le renforcement des réseaux commerciaux de la société, avec une forte inflexion en direction du réseau des distributeurs spécialisés génie climatique.

Commentaires

Chauffage et climatisation : ITT France s’attaque aux circulateurs haut rendement

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX