Chaudière à condensation et panneaux photovoltaïques pour logements Bepos
Vue extérieure de la résidence Bepos-Effinergie 2013 à Anglet (64) - © © Bouygues Immobilier

Chaudière à condensation et panneaux photovoltaïques pour logements Bepos

le 17/10/2016  |  Le gaz naturel, l’allié des bâtiments BEPOS par GRDFPubli-communiqué

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Logement
Le gaz naturel, l’allié des bâtiments BEPOS par GRDF
Publi-communiqué
Valider

Bouygues Immobilier s’est lancé le défi de réaliser un immeuble collectif (R+4, 27 logements) suivant le label Bepos-Effinergie 2013 à Anglet (64).

La société Bouygues Immobilier, engagée dans une politique volontariste en matière de développement durable et d’innovation, s’est emparée très tôt du sujet pour produire des bâtiments allant au-delà de la RT 2012, aux exigences renforcées et au périmètre élargi.

L’entreprise a ainsi conçu et réalisé un programme de logements résidentiels à Anglet (64) en droite ligne de la future réglementation environnementale, la RE 2018. Pour ce faire, des chaudières à condensation et des panneaux photovoltaïques (PV) pour 27 logements Bepos ont été préconisés.

Carte d'identité du programme

Acteurs

Maître d’ouvrage : Bouygues Immobilier

Bureau d’études thermiques : Therm’eco Engeneering

Chiffres clés

Superficie : 1558 m² (1987 m² SRT)

Nombre de logements : 27 logements (R+4)

Bbio : Bbiomax -33 % par rapport à l’exigence RT 2012

Cep : Cepmax -22 % par rapport à l’exigence RT 2012

Énergie grise : 42,3 kWh/m²SRT/an

Surcoût conformité label Bepos-Effinergie 2013 : 80 € HT/m² SHAB

Chaudières gaz à condensation couplées à des panneaux photovoltaïques

Afin de répondre aux exigences du label Bepos-Effinergie 2013,le promoteur et le bureau d’études thermiques (BET) ont collaboré afin de proposer les solutions adaptées et à un coût maîtrisé. Ils se sont ainsi tournés vers une installation composée d’une chaudière murale gaz à condensation par logement et de panneaux photovoltaïques, en complément d’une conception écologique du bâti.

Une conception bioclimatique du bâti est privilégiée pour diminuer au maximum les besoins énergétiques en chauffage et refroidissement de l’air des logements. Le bâtiment très compact comporte des matériaux traditionnels, et une grande attention a été portée pour éviter les ponts thermiques : les balcons en façade sont désolidarisés des planchers et le plancher bas, situé au-dessus du parking et du sous-sol, est constitué d’une quadruple épaisseur : mortier, polyuréthane, béton armé, mousse minérale.

Un système énergétique à énergie positive au sens du label Bepos-Effinergie 2013

Pour répondre aux besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire (ECS), le choix du BET s’est porté vers la chaudière murale gaz à condensation individuelle d’une puissance nominale de 27,3 kW qui est à la fois performante, simple d’utilisation et d’entretien.

Pour permettre d’être à énergie positive au sens du label, 226 m² de capteurs photovoltaïques (soit 45 kWc) ont été installés en toiture. L’intégralité de la production est vendue à EDF en obligation d’achat, afin de rentabiliser l’installation.

Installation solaire photovoltaïque de 226 m2 en toiture
Installation solaire photovoltaïque de 226 m² en toiture - © © Bouygues Immobilier

Descriptif du bâti et des équipements

PLANCHER BAS
Plancher bas sur sous-sol/parking : chape mortier 6 cm + 10 cm polyuréthane + béton armé 23 cm + 14 cm mousse de fibre minérale – R = 8,6 m².K/W

Plancher bas sur SAS d'entrée : chape mortier 6 cm + béton armé 20 cm + 14 cm laine de verre – R = 3,4 m².K/W
COMBLES Plafond sous terrasse en R+4 : béton armé 20 cm + ITI 8 cm laine de verre + 12 cm polyuréthane – R = 8 m².K/W

Plafond des terrasses attiques : ossature bois + 12 cm laine de verre + 24 cm laine de verre – R = 10,6 m².K/W
MURS EXTÉRIEURS RDC : béton 20 cm + ITI 12 cm polystyrène expansé – R = 4,4 m².K/W

R+1 : parpaings 20 cm + ITI 12 cm polystyrène expansé – R = 4,8 m².K/W

R+2 à R+4 : briques 20 cm + ITI 12 cm laine minérale – R = 4,7 m².K/W
PERMÉABILITÉ0,8 m³/h/m² sous 4 Pa
MENUISERIESDouble vitrage 4/16/4 argon, faible émissivité (Uf = 1,5 W/m².K)

Fermeture par volet roulant PVC
CHAUFFAGE + ECSChaudière individuelle gaz à condensation double service – Puissance nominale : 27,3 kW
ÉMISSIONRadiateurs moyenne température avec robinets thermostatiques
SURFACE PV226 m² de panneaux photovoltaïques, soit 45,45 kWc
VENTILATIONVMC individuelle hygro B basse consommation
ÉTANCHEITE RÉSEAUClasse A

Bilan de la réalisation

La sur-isolation du bâtiment et les très bonnes performances des chaudières individuelles à condensation ont permis d’atteindre des résultats supérieurs aux exigences du label Bepos-Effinergie 2013 :

- Bbio = 36,4 (vs Bbiomax Bepos-Effinergie à 43,2).

- Cep (hors PV) = 42,10 kWhep/m²SRT.an (vs Cep max à 54,2).

L’évaluation de la consommation et de la production énergétique révèle que le bâtiment a un bilan plus performant de 17,22 kWhep/m²SRT.an par rapport aux exigences du label Bepos-Effinergie 2013 :

Bilan énergétique en kWhep/m²SRT.an

Bilan EpnrExigences Bepos-Effinergie 2013
Consommation cinq usages 42,1
 54,2
Consommations mobilières et immobilières 70
 70
Production locale électricité 60,1
 55
Total
 52
 69,2

Par ailleurs, l’énergie grise a été estimée à 42,3 kWh/m²SRT/an, via le logiciel ELODIE, pour une durée de vie de 50 ans.

Quant au surcoût de construction lié au respect des exigences du label, il s’élève à 80 €  HT/m² SHAB dont 15 pour l’isolation renforcée et 65 pour le PV.

Livré en mai 2016, le bâtiment nécessite un suivi des consommations pour mesurer ex post les performances techniques (consommation, production locale d’électricité) et économiques (coût d’entretien réduit, rente issue de la vente de la production locale d’électricité…). Un livret d’accueil remis à l’ensemble des occupants permettra de tirer profit des bonnes pratiques d’utilisation.

Premier bâtiment à énergie positive en France à être certifié par Cerqual selon le label « Opération Pilote - Expérimentation Bepos-Effinergie 2013 », les performances du bâtiment ont été saluées par diverses récompenses telles les Pyramides d’Argent GRDF et celui de l’Esthétique immobilière.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur