En direct

Châtellerault Un hôpital pour l'an 2000

THIERRY THOMAS |  le 03/01/1997  |  Collectivités localesVienneEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Vienne
Europe
Valider

-Le nouvel hôpital sera la clé de voûte de la cité hospitalière de Châtellerault. -Le démarrage des travaux est prévu pour décembre 1997.

-« A la fin des années 80, l'activité croissante du centre hospitalier de Châtellerault nous a conduits à envisager un plan directeur de restructuration », explique Maurice Birée, directeur de l'hôpital Camille-Guérin. Il est vrai qu'avec un taux d'occupation de près de 85 %, 15 000 passages par an aux urgences et quelque 10 000 entrées dont 600 naissances, l'hôpital de Châtellerault étouffait dans des locaux trop étroits.

Les nombreuses contraintes liées à la nature et à l'emplacement du bâtiment ne permettaient pas d'adapter l'édifice à une activité en fort développement.

« Le bâtiment actuel est inscrit à l'Inventaire et se situe dans un secteur protégé. La proximité de la Vienne rend les sous-sols inondables. Les travaux que nous aurions pu conduire n'offraient pas la possibilité d'une nouvelle extension dans les années à venir. En outre, le chantier aurait duré neuf ans », précise Jean Martin, directeur adjoint chargé des travaux. C'est pourquoi l'option retenue a été celle d'une nouvelle construction.

De nouvelles unités en liaison avec le CHU de Poitiers

Les études, conduites par la Scic Amo, ont débouché sur un programme qui prévoit une capacité de 137 lits, de 10 places en structure ambulatoire et de 6 lits en service d'urgence.

Le nouvel établissement de 18 365 m2 sur trois niveaux offrira les mêmes services que l'ancienne structure (médecine, chirurgie, gynécologie-obstétrique, ainsi que le laboratoire, la radiologie, etc.). La nouvelle structure s'enrichira d'unités qui n'existaient pas : hospitalisation de jour, plus une consultation avancée de spécialistes, en liaison avec le CHU de Poitiers.

Le jury du concours d'architectes a choisi le projet du cabinet RTV, représenté par Jean-Marie Valentin, qui s'est associé à l'équipe poitevine Chambon-Servais. Deux bureaux d'études ont été retenus : Séchaud et Bossuyt, et FTA pour la cuisine. L'hôpital s'est assuré le concours de l'Apave pour le contrôle, et de l'Acore pour les missions de sécurité, de coordination et de pilotage.

Coût de l'opération 173,5 millions de francs

L'avant-projet sommaire a été approuvé en novembre dernier. Les consultations d'entreprises interviendront à la fin du premier semestre 1997 pour un début des travaux en décembre. Le coût de l'opération se monte à 173,5 millions de francs (valeur estimée au 31 mars 2000, date de mise en service).

Construit sur un terrain de 10 ha, le long de la rocade est de Châtellerault, le nouvel hôpital formera, avec la maison médicale pour personnes âgées et la maison d'accueil pour personnes âgées dépendantes, une véritable cité hospitalière.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil