Innovation produits

Chasse aux ponts thermiques des planchers

« Le traitement des déperditions thermiques au niveau des planchers devient la variable d’ajustement la plus pertinente pour atteindre l’objectif du label BBC », estime Maurice Ramstein, directeur marketing de Rector, spécialiste des produits industriels en béton.

Le plancher est resté le parent pauvre de l’isolation jusqu’à la RT 2000 et le développement des rupteurs de ponts thermiques, puis les planchers d’étages ont été les premiers traités. Restaient les planchers bas sur vide sanitaire qui se contentaient d’entrevous en polystyrène pour limiter les déperditions. L’industriel vient de développer un système, Equatio, pour traiter chaque source de déperdition dans une approche globale et systémique. Des composants s’emboîtent pour réduire les quatre sources principales de déperditions : les ponts thermiques en périphérie de plancher d’étage et de plancher bas, les déperditions surfaciques de plancher bas, les ponts thermiques en sous-face de plancher sur poutres et refends. « En dosant de façon pertinente l’effort d’isolation sur chaque type de déperdition, on obtient la combinaison la plus performante sur le plan thermique et économique », observe Didier Cachard, directeur régional Maisons individuelles Sud France. L’étude des composants a particulièrement porté sur leur complémentarité. Le résultat est une performance de plancher supérieure à la somme des parties qui le constituent. »

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X