En direct

Charles de Gaulle renforce son parc de déneigeuses

le 10/02/2012  |  Seine-et-MarneTransportsMatériel de chantierBâtimentERP

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Seine-et-Marne
Transports
Matériel de chantier
Bâtiment
ERP
Valider
L’aéroport de Roissy -

Quatorze nouveaux tracteurs John Deere ont été équipés par Villeton de lames et de balais adaptés pour évoluer sur les taxiways.

Jeudi 23 décembre 2010. Paralysés par les chutes de neige, plusieurs avions sont cloués au sol sur le tarmac de Roissy - Charles de Gaulle. Les images de centaines de passagers contraints de passer la nuit sur des lits de fortune font l’ouverture des journaux télévisés. Face à l’avalanche de reproches qui s’est abattue sur le deuxième aéroport européen, les équipes techniques d’Aéroports de Paris ont décidé d’acquérir 14 déneigeuses supplémentaires, portant ainsi cette flotte dédiée à… 125 engins ! C’est l’entreprise Villeton qui a été retenue pour fournir les machines équipées de lames triaxiales LT 26/36 (un brevet exclusif). Leur mission : déneiger les voies de circulation des véhicules et des avions. Pour le porteur, c’est sur des tracteurs agricoles que les responsables ont arrêté leur choix. Ces John Deere dotés de moteurs de 125 ch se distinguent par leurs équipements. Villeton a en effet choisi d’adapter sa lame sur relevage avant. « Avec leurs deux volets latéraux à commandes hydrauliques indépendantes, l’opérateur peut travailler en multiposition et se faufiler dans des passages étroits en gardant la possibilité d’une largeur de déneigement allant de 2 600 à 3 600 mm pour une hauteur de 1 000 mm », détaille Jean Villeton, responsable de l’entreprise. Le relevage par parallélogrammes déformables offre une orientation droite-gauche à 30°. Pour parfaire ce dispositif, ces tracteurs reçoivent une balayeuse en polyester-polypropylène d’un diamètre de 800 mm à transmission hydraulique, avec une pompe connectée sur la prise de force arrière. L’entraînement hydraulique est une réponse à la fragilité des cardans mécaniques et aux nombreuses casses qu’ont eu à déplorer par le passé les équipes techniques…

22 millions d’euros investis

Roissy - Charles de Gaulle, dont le plan neige est activé depuis le 15 octobre 2011, et cela jusqu’au 15 avril 2012, compte désormais 30 tracteurs, dont 14 neufs. Deux anciennes machines ont également été équipées par Villeton de lames triaxiales. « De gros moyens ont aussi été consentis dans les autres matériels, citernes à glycol, épandeurs, etc. En huit mois, 22 millions d’euros ont été investis », précise Francis Dubus, adjoint au responsable d’exploitation du pôle hivernal de l’aéroport. Mais combien coûte l’immobilisation de centaines d’avions ? Hakim Bendaoud

PHOTO - 612589.BR.jpg
PHOTO - 612589.BR.jpg - © hakim Bendaoud

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur