En direct

Charenton-le-Pont Un théâtre flambant neuf

le 20/10/2000  |  Val-de-MarneFrance Commande publiqueCultureArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Val-de-Marne
France
Commande publique
Culture
Architecture
Travail
Alpes-Maritimes
International
Profession
Réglementation
Marchés privés
Valider

Construit il y a une quarantaine d'années, le théâtre municipal de Charenton-le-Pont, avenue de Paris, va faire l'objet d'une réhabilitation intérieure, conçue par Jacques Tourane à qui l'on doit, notamment, l'aménagement intérieur du Corum Opéra de Montpellier, Acropolis à Nice, l'opéra-théâtre de Massy et le palais des congrès de Marrakech. Cet équipement avec son très grand balcon et sa salle à plat sur laquelle on peut dresser des tables à l'emplacement des fauteuils s'apparente à bien des égards à une salle des fêtes. De plus, il est obsolète, tout comme ses équipements scéniques.

La scène sera restructurée pour bénéficier d'une plus grande profondeur et une installation motorisée remplacera l'existant. La fosse d'orchestre, reconfigurée, pourra accueillir jusqu'à 35 musiciens. La salle sera totalement refaite. Le parterre et le balcon, très long, qui forme une casquette, gênant la vue et nuisant à l'acoustique, disparaîtront au profit d'une salle en gradins de 442 places prolongée par une mezzanine de 144 places. Il s'agira d'un vrai dégraissage, la salle perdant environ 400 places dans cette opération, mais les spectateurs y gagneront en confort et en qualité. «Qui voit bien, entend bien » aime répéter Jacques Tourane. Le public à mobilité réduite sera accueilli dans de meilleures conditions ; deux sas du parterre disposés de plain-pied dans le hall du rez-de-chaussée offriront un accès direct vers le premier rang de fauteuils. La création d'un foyer salon public de 20 m2 permettra de doter le théâtre d'un lieu de convivialité. Les loges des artistes bénéficieront, elles aussi, d'importants travaux de réfection et d'embellissement.

L'ensemble du chantier est estimé à 18 millions de francs TTC. L'appel d'offres devrait être lancé en décembre et les travaux, d'une durée de 11 mois, pourraient commencer le 2 avril 2001.

La façade, les halls et les sous-sols pourraient faire l'objet de travaux ultérieurs.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil