Aménagement

Chantiers verts de l’année : une piscine naturelle à Montreuil

Mots clés : Établissements sportifs couverts

Pour rafraîchir l’été, le Moniteur revient sur quelques projets qui intègrent la nature et sa protection à leur conception. Aujourd’hui, escale à Montreuil, qui se dotera bientôt d’une piscine verte.

Montreuil se pourvoit d’une piscine écologique dans le quartier des « murs à pêches », apprend-on dans le Moniteur du 6 avril. « Equipement exemplaire, tête de pont d’un futur écoquartier desservi par le tramway T, la piscine rééquilibre les équipements communaux vers le haut de la ville en montrant que l’écologie est aussi sociale et populaire », explique Anne-Marie Heugas, adjointe au maire.

La piscine à toiture végétalisée se composera de trois éléments. A l’extérieur, une base de loisirs nautiques, avec plages, terrains de sports, lagunes (8 440 m² plantés), plan d’eau (1000 m²) et aire de filtration (1 230 m²). A l’intérieur, deux bassins (un de 25 m, l’autre d’apprentissage) et un espace bien-être (sauna, jacuzzi, hammam). Pour l’accueil, les vestiaires et la restauration : les principes de l’architecture passive sont retenus. Et pour une meilleure efficacité environnementale, l’option architecturale des bâtiments selon le rendement thermique est choisie.


« La piscine et ses eaux seront chauffées par une chaudière à granulés de bois, couplée à une pompe à chaleur », précise l’architecte Stéphanie Rousseau (Agence Coste Architectures). Autres dispositifs : des panneaux solaires et une ventilation double flux pour récupérer la chaleur. L’eau servira deux fois : à renouveler l’eau des bassins et à contre-laver les filtres.


Les eaux du bassin extérieur seront traitées par phytophiltration (roseaux), celles des bassins intérieurs par hydrolyse du sel (pas de chlore). La piscine verte de Montreuil réduira la consommation d’eau (30 l par baigneur pour le traitement de l’eau contre 110 l selon les standards actuels), d’énergie thermique (1517 kWh/m². an de plan d’eau contre 2600 kWh contre 1300 kWh). Début du chantier en septembre pour une livraison prévue en décembre 2013 et un coût de 12,6 millions d’euros HT.

D’après l’article de Hervé Guénot

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X