En direct

Evénement

Chantiers à venir dans les départements Alpes-Maritimes

REMY MARIO |  le 28/03/1997  |  CulteCulturePatrimoineAlpes-MaritimesProfession

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Culte
Culture
Patrimoine
Alpes-Maritimes
Profession
Architecture
Valider

Les Alpes-Maritimes ont été retenues par le ministère de la Culture département pilote, sur le thème des chapelles et des oratoires, pour le lancement de la Fondation du patrimoine. Une antenne régionale vient également d'être créée à Nice pour mettre en oeuvre le plan patrimoine et emploi, pilotée par Martine Radix, conseiller régional, chargée de mission auprès du ministre de la Culture Philippe Douste-Blazy. Le conseil général, qui sera la pièce maîtresse du dispositif dans le département, n'attend plus que le lancement officiel de la fondation.

Le dispositif retient toute son attention dans la mesure où il entre dans une convention de développement culturel signé l'an dernier avec l'Etat et où, plus largement, la culture, avec le tourisme et les hautes technologies, fondent le tryptique de la démarche en cours « Métropole Côte d'Azur ».

Dans sa stratégie, le département prévoit d'engager, dans un premier temps, une action de sensibilisation et d'incitation auprès des acteurs (collectivités, entreprises, associations, particuliers) afin d'identifier précisément les premiers édifices et opérations qui pourront drainer les fonds de donateurs.

L'initiative viendra en tout cas relayer les nombreuses actions de restauration du patrimoine communal ou privé, protégé ou pas (entre 6 et 8 millions par an pour un budget de la culture d'environ 60 millions) qu'il finance depuis plusieurs années. « Le thème des chapelles et oratoires est parmi les plus représentatifs de notre identité patrimoniale. Il est aussi ambitieux et prometteur : parmi les 163 communes du département, on dénombre 144 communes rurales qui ont un édifice qui mérite d'être préservé. Et déjà des collectivités et des entreprises ont manifesté leur volonté de participer à la fondation », soulignent Monique Legendre et Olivier Henri Sambuchi, respectivement directeur général adjoint des services et directeur de la Mission culturelle du département.

La collectivité table, pour pouvoir financer les opérations, sur un apport des donateurs qui s'élèverait à environ 10 % de leur montant et qui compléterait les financements du département (80 %) et de l'Etat (10 %). La maîtrise d'ouvrage sera confiée aux propriétaires des édifices (communes, associations, etc.), lesquels devront respecter le volet insertion du Plan patrimoine et emploi. L'outil de relais est en place au plan local avec la création, en 1996, d'un GEIQ (Groupement d'employeurs pour l'insertion et la qualification), qui paraît tout naturellement appelé à être le « guichet » auprès duquel les entreprises pourront embaucher des jeunes en difficulté.

PHOTO : la chapelle des Pénitents à l'Escarene.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Montage d’une opération immobilière privée

Montage d’une opération immobilière privée

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur