En direct

Chantier italien sécurisé pour le tunnel Lyon-Turin
L'entrée de la galerie - © PH. CLARET

Chantier italien sécurisé pour le tunnel Lyon-Turin

PHILIPPE CLARET |  le 14/06/2013  |  Ouvrage d'artCultureSécurité et protection de la santéEuropeFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Ouvrage d'art
Culture
Sécurité et protection de la santé
Europe
France
Profession
Architecture
Bâtiment
Equipement
Valider

L’aménagement des 7 hectares de la plateforme du chantier a débuté sous la surveillance d'une centaine de policiers et militaires transalpins. Le  forage de la galerie de reconnaissance de la Maddalena (7 451 mètres) est également lancé.

« L’Europe, la France et l’Italie ont besoin de grands chantiers pour relancer l’économie, et notre projet est prêt » explique, résolument optimiste, Hubert du Mesnil, nouveau président de Lyon-Turin Ferroviaire SAS, rencontré lors d’une visite du chantier côté italien, se montre résolument optimiste. Nous allons obtenir les financements ». Rappelons que le coût du tunnel de base est estimé à 8,5 milliards d’euros…

Côté italien, le chantier de cinquante mois de la galerie de reconnaissance de la Maddalena à Chiomonte dans le Val-de-Suze mobilise près de … cent policiers et militaires en charge de la sécurité d’un périmètre clos d’une double ceinture de barbelés… Les cent-vingt ouvriers terminent l’aménagement des 7 hectares de la plateforme du chantier et commencent le forage de la galerie de reconnaissance de 7 451 mètres.

Le tunnelier bientôt en action

Cent vingt mètres sont déjà creusés en technique traditionnelle à raison de 2 mètres/jour. A 240 mètres, un tunnelier de 6,3 mètres de diamètre prendra le relais pour une vitesse de creusement moyenne de 20 mètres/jour.

Cette galerie, la plus longue de toute, est la dernière des quatre galeries prévues pour le tunnel de base, et la seule côté italien ; elle vise la zone même où sera creusé le tunnel de base afin de mieux connaître la structure géologique du massif d’Ambin ; ensuite, elle servira d’accès aux futurs chantiers puis de galerie de ventilation et de maintenance, et sur les derniers kilomètres de galerie de sécurité du futur ouvrage.

Côté français, la prochaine étape, dès l’automne 2013 au plus tôt, sera le creusement de 9 kilomètres d’une nouvelle galerie entre les descenderies de Saint-Martin-la-Porte et Modane, sur le tracé même du tunnel de base.

Commentaires

Chantier italien sécurisé pour le tunnel Lyon-Turin

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le coût des travaux de bâtiment : Équipements techniques

Le coût des travaux de bâtiment : Équipements techniques

Date de parution : 11/2020

Voir

Le coût des travaux de bâtiment : Gros œuvre

Le coût des travaux de bâtiment : Gros œuvre

Date de parution : 11/2020

Voir

Le coût des travaux de bâtiment : Second œuvre - Finitions

Le coût des travaux de bâtiment : Second œuvre - Finitions

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil