En direct

Chantier d'exception pour la future maison de l'agglomération de Lorient

Jean-Philippe Defawe |  le 28/03/2013  |  Produits et matérielsEtatMorbihanTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Chantiers
Produits et matériels
Etat
Morbihan
Technique
Valider

Sur la pointe de la ZAC du Péristyle, le bout de terre où la Compagnie des Indes orientales a donné naissance à la ville au milieu du XVIIe siècle, s'élève la future maison de l'agglomération du pays de Lorient.

Longtemps interdit aux Lorientais, ce site de 7,5 ha a été racheté à la Marine nationale par la Ville et a fait l'objet d'un âpre débat sur son aménagement. « Nous sommes entrés dans le temps du territoire qui, pour la première fois, s'approprie ce lieu symbolique en s'ouvrant vers la mer », explique Norbert Métairie, maire de la ville et président de l'agglomération du pays de Lorient. Suivant la notice architecturale et urbaine de Garo-Boixel, les urbanistes de la ZAC, le projet de Jean de Giacinto (mandataire) et Ducan Lewis (Scape Architecture) s'implante en proue, face à la mer, dans la continuité spatiale de l'espace public.

Dans la continuité de l'espace public

« La complexité de cette opération tient dans le vide. Le bâtiment est surélevé par des pilotis et avec son grand escalier d'entrée, il crée un vaste parvis public abrité et éclairé par des puits de lumière qui traversent le volume des étages de bureaux », décrit l'architecte Jean de Giacinto. « Nous avons souhaité faire de la maison de l'agglomération un lieu de vie avec un rez-de-chaussée très perméable, qui comprendra un auditorium, une salle d'exposition, des salles de réunion et même une brasserie », poursuit Norbert Métairie.

Lancé en octobre 2011 en lots séparés, le chantier est bien avancé. Pour élever les dix niveaux (dont deux sous-sols) de ce bâtiment de 15 268 m2 de Shob, Quille Construction (titulaire du lot structure) a multiplié les solutions techniques : intégration des Eurocodes 8, 102 micropieux à barre et cuvelage pour les fondations, huit mégapoteaux inclinés de 26 m de haut, deux mégapoutres treillis de 35 m, 124 pilotis aux fonctions variées. « Le point raide du bâtiment est la cage d'ascenseur, véritable tour de béton très ferraillée, avec des voiles de 25 à 40 cm », indique Etienne Poignant, responsable du chantier.

Dès cet été, l'imposante superstructure devrait être recouverte d'un patchwork bleuté en façade. Cette double peau faite de cadres en bois remplis de verres colorés donnera tout son rayonnement à ce bâtiment qui fonctionnera comme un guichet unique pour les services de l'agglomération. « Nous étions dispersés sur huit sites et 85% du projet seront financés par les économies générées par ce regroupement », conclut Norbert Métairie. De fait, ce bâtiment de 22,5 millions d'euros HT se veut vertueux avec sa chaufferie bois, ses panneaux photovoltaïques et une consommation attendue de 38 kW/m2/an.

Commentaires

Chantier d'exception pour la future maison de l'agglomération de Lorient

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

La maintenance des bâtiments en 100 fiches pratiques

La maintenance des bâtiments en 100 fiches pratiques

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur