En direct

Changement d'époque

J. -F. D. |  le 16/03/2018  |  ArchitectureTechniqueParisInternationalProduits et matériels

La préfabrication en béton n'est pas l'ennemie de l'architecture, au contraire. Combinatoires d'éléments et modulations sur un même motif le démontrent.

Soirée du 17 janvier 2018, 47e étage de la tour Montparnasse, à Paris, au siège du Conseil national de l'ordre des architectes. Denis Dessus, son président nouvellement élu, présente ses vœux à un aréopage d'invités. Une incise de son discours fait dresser l'oreille lorsqu'il évoque, au sujet du projet de loi Evolution du logement, de l'aménagement et du numérique (Elan), le recours à la préfabrication. « Réinventer la politique des modèles serait revenir à ce que l'architecture a pu faire de pire », a-t-il estimé, dans une allusion probable aux grands ensembles des années 1950-1960 et à la préfabrication lourde en béton qui sévissait alors, avec les résultats que l'on connaît… Et Marie-Françoise Manière, chargée au sein de l'Union des architectes (Unsfa) du suivi de l'élaboration de la loi Elan, d'abonder en son sens, en confiant au « Moniteur » que ce texte ferait la part belle aux « constructions modulaires », responsables selon elle d'avoir « produit des architectures très standard comme les collèges Pailleron ».

Des propos qui ont fait tiquer l'Association des constructions industrialisées et modulaires (Acim). Son président Eric Aurenche a tenu à défendre, dans un courrier adressé à l'Unsfa, le « bâtiment modulaire », qu'il préfère nommer « construction hors site ». Un procédé paré, à ses dires, de toutes les vertus : indus trialisation, préfabrication, standardisation, collaboration et coordination nécessaires avec tous les acteurs du projet d'amont en aval… architecte compris.

Loin de la préfa de grand-papa. Mise à l'index après les errements stylistiques de la Reconstruction, la préfabrication de grand-papa, il faut l'admettre, a longtemps été synonyme de panneaux de façades clonés les uns sur les autres, semblablement mastocs et gris. De l'Atlantique à l'Oural, en passant par nos banlieues, autant de « cages à lapins » aux effluves de plans quinquennaux, enfantés par une industrie stakhanoviste…

L'époque a changé - qui s'en plaindra ? Et le regard porté sur la préfabrication aussi, laquelle apparaît désormais avant tout comme un process industriel, doublé d'un mode de penser et de faire l'architecture qui ne préjuge pas de la qualité ou de l'indignité du résultat. A preuve, la tour de « capsules d'habitation » de Tokyo (ci-contre) , de l'architecte métaboliste Kisho Kurokawa, féru d'innovation : un jeu de construction XXL, fait de composants élémentaires greffés sur un noyau porteur innervé en béton. Ou bien encore « Habitat 67 » à Montréal, où l'architecte Moshe Safdie a imaginé dès les années 1960 une résidence proliférante de modules imbriqués les uns dans les autres, épuisant les possibilités d'une combinatoire entre 354 éléments préfabriqués. L'architecte Patrick Rubin rappelait d'ailleurs récemment dans « Le Moniteur » (n° 5966, p. 47) que, « en son temps, Haussmann a bâti des avenues entières avec des immeubles tous un peu pareils, mais tous un peu différents par leur composition »…

Gage de qualité. Agencement d'éléments et jeu de variations, déformation insensible et continue d'un motif originel, glissements progressifs d'un pattern, c'est ce que réalisent par exemple les architectes Paul Ravaux et Suzel Brout (lire p. 76) à la Cité universitaire de Paris, via une succession de portiques en béton. « La préfabrication actuelle 2.0 est très différente de celle de l'après-guerre. Autres temps, autres commandes, autres programmes et autres exigences », souligne Suzel Brout. A la faveur d'un écosystème vertueux, l'architecture évolue ainsi vers une pratique d'assemblage, aidé par le chaînage informatique, sans rupture, entre outils de conception BIM, matériel de fabrication de moules à géométrie complexe, robots de découpe numérique, voire d'impression 3D.

« Une manière de construire qui s'articule parfaitement avec le BIM. » Suzel Brout, architecte

« Les usines sont désormais équipées de machines à commandes numériques qui mémorisent toutes les dimensions du projet. La préfabrication demande une collaboration étroite entre l'entreprise et l'architecte : on ne revient pas sur un élément préfabriqué qui a intégré les données de la conception et le phasage du chantier, poursuit-elle. C'est une manière de construire, à la fois passionnante et exigeante, qui s'articule parfaitement avec le BIM. » Cette préfabrication, qui s'étend à tous les composants du bâtiment (escaliers, gaines, salles de bains, etc. ) en même temps qu'elle est gage de qualité du résultat, de chantier plus rapide, plus propre et moins accidentogène, entend également réduire la sinistralité du secteur, « en explosion » selon l'assureur SMABTP, qui pointe, entre 2008 et 2016, une charge financière des sinistres en hausse de 56 %.

Par ailleurs, au moment où Paris dénombre, selon un récent comptage, plus de 3 600 sans-abris et tandis que la Fondation Abbé-Pierre recense 4 millions de mal-logés - et plus de 12 millions de fragilisés -, l'injonction est de construire davantage, mieux, plus vite et moins cher des logements de qualité. Un défi d'ampleur face auquel une préfabrication imaginative n'a pas dit son dernier mot…

PHOTO - 11976_733844_k2_k1_1744510.jpg
PHOTO - 11976_733844_k2_k1_1744510.jpg

Commentaires

Changement d'époque

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX