En direct

Champagne-Ardenne la FRTP régionale plaide pour l'accès aux marchés du TGV Est

JOCELYNE AUBERT |  le 31/03/2000  |  Collectivités localesTransportsMaîtrise d'œuvreFrance Aisne

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Transports
Maîtrise d'œuvre
France
Aisne
Marne
Ardennes
Etat
Valider

Des lots pour les entreprises locales

La fédération régionale des travaux publics de Champagne-Ardenne, sous la houlette de son président Pierre Balbo, monte au créneau pour l'obtention de marchés dans le cadre de la réalisation du TGV Est. Dans un premier temps, un tract très argumenté, tiré à 500 exemplaires, a été adressé aux élus, lesquels devraient, a priori, être d'autant plus sensibilisés qu'ils ont accepté de financer 815 millions de francs (voir encadré) - fait sans précédent pour la réalisation d'un TGV.

Dans l'état actuel des choses, RFF (Réseau ferré de France), le maître d'ouvrage, a choisi quatre maîtres d'oeuvre pour la réalisation des huit lots couvrant les 405 km du tracé reliant Vaires-sur-Marne à Vendenheim, en Alsace. La première phase de travaux portant sur la réalisation des six tronçons de Vaires-sur-Marne à Baudrecourt, soit 299 km dont un tiers traverse la Marne, est au stade de la maîtrise d'oeuvre (1), les deux derniers tronçons étant au stade des études préalables. Sans plus attendre, la FRTP plaide pour la conclusion directe de contrats avec les entreprises ou groupements d'entreprises exerçant dans les régions traversées, selon le cadre réglementaire de l'exécution des travaux d'accompagnement de la construction de la ligne.

La revendication des entreprises, qui mettent en avant leur savoir-faire, porte sur les travaux qui leur sont naturellement accessibles, à savoir les ouvrages hors lots, le rétablissement des chaussées et des réseaux ainsi que les travaux connexes au remembrement.

Le tout, estimé à 1,675 milliard de francs, serait susceptible de générer 5 000 emplois.

(1) Maîtres d'oeuvre : tronçon A (Vaires - Château-Thierry), SNCF/Simecsol ; tronçon B (Château-Thierry - Taissy), Ingerop Sogelerg Lux ; tronçon C (Taissy-Thillois), Tractebel/Coyne & Bellier ; tronçon D (Thillois-Banoncourt), SNCF/Simecsol ; tronçon E (Banoncourt-Vandières), Scetauroute ; tronçon F (Vandières-Baudricourt), SNCF/Simecsol.

Coût des travaux

Le coût total estimé des travaux en Champagne-Ardenne est de 7 milliards de francs, dont 815 millions de francs financés par les collectivités locales (326 millions par Reims et son district, 163 millions par le département de la Marne, 81,5 millions par le département des Ardennes et 244,5 millions par la région).

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur