En direct

CHAMBERY Impact minimum sur l'environnement pour la Cité des arts et de la musique

le 21/01/2000  |  SavoieCultureBétonProfessionArchitecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Savoie
Culture
Béton
Profession
Architecture
Produits et matériels
Valider

Deux bâtiments jumeaux en béton et verre

« C'est la nécessité qui a nous a poussés à concevoir ce projet, raconte André Gilbertas, maire de Chambéry. L'Ecole de musique et l'Ecole des beaux-arts sont en effet à l'étroit dans des locaux devenus inadaptés. Alors, tant qu'à bâtir un nouvel équipement, autant réaliser quelque chose de beau et de durable, qui rayonne sur toute la ville. »

Dessinée par le cabinet d'architectes Galfetti-Keromnès, la Cité - dont les travaux ont démarré à l'été 1999 - est composée de deux bâtiments jumeaux en béton et verre, aux volumes identiques, re-liés par un socle commun en sous-sol. Ce socle permet bien sûr de passer d'un bâtiment à l'autre, mais il constitue aussi un endroit idéal pour accueillir les activités musicales sans gêner le voisinage.

Le fractionnement des mètres carrés permet de minorer l'impact de l'équipement sur son environnement, de respecter les volumes des bâtiments anciens alentours, et notamment le Palais de justice. Ainsi, on a pu aussi préserver l'accès au parc du Verney tel qu'il existait, ainsi que la vue sur les montagnes, dans la perspective de la rue.

L'implantation de l'équipement en bordure du grand parc public du centre ville, a aussi imposé une contrainte supplémentaire : la volonté de « mordre » le moins possible sur l'emprise du parc.

« La localisation du bâtiment n'a d'ailleurs pas été très facile à trouver », précise André Gilbertas. Située à l'ouest du centre ville, la Cité des arts et de la musique doit renfor- cer cette partie du centre de Chambéry.

DESSIN

Implantée en bordure du parc du Verney, la Cité a été dessinée par le cabinet Galfetti-Keromnès.

Un parc souterrain de 400 places

En complément de la Cité des arts et la musique, un parc souterrain de 400 places est en construction sous la place du Palais-de-Justice. Il s'agit d'un parking en spirale à sept tours, éclairé par un puits de lumière central. La concession a été obtenue par GTM, qui construit l'équipement (45 millions de francs). La proximité de la nappe phréatique oblige à recourir à la technique des parois moulées qui descendent à 40 m. La place du Palais-de-Justice sera à l'occasion entièrement réaménagée et le stationnement de surface y sera supprimé.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil