Entreprises de BTP

Chaînes hôtelières en Europe: 225 établissements supplémentaires en 2001

Les chaînes hôtelières intégrées à des groupes en Europe ont ouvert 225 établissements supplémentaires en 2001, représentant une progression annuelle de 3,6% contre 5,3% en 2000 (328 hôtels) et 9,9% en 1999 (555 hôtels), selon une étude publiée mercredi 30 janvier 2002 par le cabinet spécialisé Coach Omnium.
Le plus gros développeur a été l’espagnol Sol Melia avec 56 unités supplémentaires l’an dernier, devant notamment Holiday Inn (53), Ibis (35), Etap Hotel (27) et Travelodge (27), précise cette étude réalisée pour La Revue des hôtels, restaurants et collectivités.

En nombre d’hôtels, Ibis demeure la première chaîne européenne avec 504 adresses, suivie de Mercure (439), Campanile (372) et Formule 1 (322).
Le marché reste dominé par quatre groupes hôteliers qui contrôlent 52% de l’offre: Accor, Société du Louvre-Envergure, Six Continents et Choice Hotels.
Les chaînes intégrées ne représentent que 5% de l’offre hôtelière européenne en nombre d’hôtels mais 20% en nombre de chambres, souligne l’étude.

Les douze pays européens considérés dans l’enquête (Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, France, Grande-Bretagne, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal et Suisse) regroupent 6.517 hôtels de chaînes pour 735.501 chambres.
La France est le pays disposant du plus grand nombre d’hôtels de chaînes: 2.772, soit 15% de l’offre nationale contre moins de 1% dans des pays comme la Suisse, l’Autriche ou l’Italie.

En France, les chaînes hôtelières intégrées ont terminé l’année avec un taux d’occupation global en recul de 1,4% mais un « RevPar » (revenu par chambre disponible) en hausse de 1,9% grâce à une forte augmentation du prix moyen des chambres (+3,3%), souligne par ailleurs Coach Omnium.
Si ces résultats semblent décevants, les taux d’occupation de l’hôtellerie de chaînes dépassent 70%, « ce qui est très bon », indique l’étude, précisant que ce chiffre atteint près de 77% pour les hôtels super économiques.

La restauration des hôtels de chaînes a de son côté subi une érosion de 3,2% de volume d’affaires correspondant à une baisse de 3,6% du nombre de couverts servis l’an dernier.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X