Tech : cette start-up promet d'automatiser jusqu'à 80 % du processus de construction
Impression 3D chez Mighty Buildings. - © Capture d'écran/Mighty Buildings
Vidéo

Tech : cette start-up promet d'automatiser jusqu'à 80 % du processus de construction

A.P. |  le 24/09/2020  |  Start-upImpression3DPréfabricationEtats-Unis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Start-up
Impression3D
Préfabrication
International
Etats-Unis
Valider

Mighty Buildings, basée à New Oakland, en Californie atteindrait ce résultat en utilisant des techniques d'impression 3D et de préfabrication, ainsi que des matériaux innovants activés par les UV...

La start-up américaine Mighty Buildings, basée à New Oakland en Californie, a levé 30 millions de dollars auprès d'investisseurs depuis 2018.

Sa promesse : automatiser jusqu'à 80 % du processus de construction grâce à des techniques d'impression 3D et de préfabrication, ainsi que des matériaux innovants activés par les UV.

Mighty Buildings affirme ainsi qu'elle peut imprimer un studio de 32,5 m² en moins de 24 heures.

Elle a pour cela développé une plateforme qui produit toute une gamme de composants pour la construction de logements, permettant une réduction de 95 % des heures de travail (en produisant des structures à une vitesse deux fois supérieure à celle de la construction traditionnelle), en générant 10 fois moins de déchets.

Un concurrent du béton

L'autre innovation de Mighty Buildings c'est son Light Stone Material (LSM), un matériau composite comparable à de la pierre, léger, résistant au feu et économe en énergie, qui durcit lorsqu'il est exposé à la lumière UV, ce qui en fait un concurrent du béton.

Alors qu'une maison conventionnelle "faîte à la main" en Californie coûterait un peu plus de 3000 € par m², Mighty Buildings affirme que sa technologie de construction automatisée peut atteindre des taux jusqu'à 45 % moins chers, ce qu'elle explique notamment par les coûts de main-d'œuvre moins élevés associés à l'impression 3D (20 à 30 % de moins que les méthodes traditionnelles de préfabrication).

Commentaires

Tech : cette start-up promet d'automatiser jusqu'à 80 % du processus de construction

Votre e-mail ne sera pas publié

Laurent46

24/09/2020 17h:05

OUI certes mais qu'est-ce que l'on va faire avec toute cette main d'oeuvre ? des chômeurs ? alors il faudra bien plus que doubler le prix de cette technique pour payer tout le monde avec un "revenu universel" donné pour ne rien faire ..... Quelle société d'avenir pour au moins la moitié de la population, ce qui est connu par bien des personnes malveillantes ce qui pose aussi le problème de l'arrivée fulgurante de virus avc de rapides mutations pour aller je ne sais ou ! Rêve ou Réalité la question méritera certainement un jour prochain d'être posée.

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le coût des travaux de bâtiment : Équipements techniques

Le coût des travaux de bâtiment : Équipements techniques

Date de parution : 11/2020

Voir

Le coût des travaux de bâtiment : Gros œuvre

Le coût des travaux de bâtiment : Gros œuvre

Date de parution : 11/2020

Voir

Le coût des travaux de bâtiment : Second œuvre - Finitions

Le coût des travaux de bâtiment : Second œuvre - Finitions

Date de parution : 11/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil