Ces artisans qui aiment travailler avec un archi : Laurent Duport, de Chanvre & Bois, témoigne

Ces artisans qui aiment travailler avec un archi : Laurent Duport, de Chanvre & Bois, témoigne

Laurent Duguet |  le 18/12/2018  |  Moi, artisan Ossature bois100 % gros œuvre 100 % second œuvreBéton de chanvre

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
Moi, artisan
Ossature bois
100 % gros œuvre
100 % second œuvre
Béton de chanvre
Isère
Valider

Laurent Duport dirige Chanvre & Bois, une entreprise de charpente, ossature bois et isolation d'une dizaine de salariés à Ruy-Montceau, en Isère. Il aime travailler avec des architectes, et explique pourquoi.

« Depuis la création de Chanvre et Bois, en 2003,  l’activité est essentiellement tournée vers les particuliers. En maison ossature bois, nous visons des projets haut de gamme réalisés à partir de plans d’architectes.

Dans la mesure où nous ne sommes pas constructeurs et où nous n’avons pas la prétention de fournir des plans de conception, nous dirigeons nos clients vers des architectes spécialisés, mais sans exclusive. Pour autant, nous apprécions d’intervenir en amont, dans un esprit de co-conception et de réciprocité.

Par ailleurs, progressivement, les architectes sont venus vers nous, parce que nous sommes l’une des rares entreprises en Isère à maîtriser certaines techniques d’isolation, comme, par exemple, avec le béton de chanvre. Il s’agit souvent de rénovation de maisons anciennes, de surélévations ou d’extensions. Établir un climat de confiance est la base de cette relation, sans quoi nous risquerions de nous retrouver face à des projets dont le budget pourrait déraper, voire qui ne seraient pas réalisables.

J’estime à 50 % la part d’activité du CA réalisée avec les architectes. Leur intervention est du plus grand intérêt : ils suivent le chantier, apportent comme nul autre leur savoir-faire sur la lumière et les volumes. Notre entreprise présente également un intérêt qu’il ne faut pas négliger pour la maîtrise d’œuvre : nous réalisons les murs en construction bois, l’isolation, la charpente, la menuiserie, autant d’atout, en termes de suivi, qui sont synonymes de gain de temps. Si les atouts sont évidents, j’identifie peu d’inconvénients. Certes, nous sommes soumis à des délais, mais nous travaillons avec des architectes avec lesquels nous avons des atomes crochus. En moyenne, nous réalisons une à deux maisons par an avec un même architecte et donc travaillons en moyenne avec quatre maîtres d’oeuvre différents ».

Commentaires

Ces artisans qui aiment travailler avec un archi : Laurent Duport, de Chanvre & Bois, témoigne

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Voirie et réseaux divers

Voirie et réseaux divers

Date de parution : 10/2019

Voir

Comprendre simplement les marchés publics

Comprendre simplement les marchés publics

Date de parution : 10/2019

Voir

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Droit de l'immobilier en 100 fiches pratiques

Date de parution : 10/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur