En direct

CES 2019 : Legrand donne de la voix dans l’habitat connecté
Interrupteurs intégrant la commande vocale et le programme d'intelligence Alexa, développés par Amazon. - © Legrand

CES 2019 : Legrand donne de la voix dans l’habitat connecté

Florent Maillet |  le 07/01/2019  |  CESCES 2019CES Las VegasLegrandBâtiment connecté

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

CES
CES 2019
CES Las Vegas
Legrand
Numérique
Bâtiment connecté
Electricité
Start-up
Immobilier
Immobilier résidentiel
Logement
Valider

Le géant français des infrastructures numériques et électriques pour le bâtiment intègre la technologie vocale et d’intelligence artificielle Alexa (Amazon) dans ses interrupteurs. Les offres dévoilées au salon jouent la carte de l’interopérabilité et de l’expérience utilisateurs, dans la continuité du programme Eliot.

Legrand profite du CES de Las Vegas pour annoncer l'accélération de sa stratégie pour l’habitat connecté. Le géant français des infrastructures électriques et numériques, présent pour la 5e année d’affilée à la grand-messe technologique du Nevada, et qui bénéficie de l’acquisition de Netatmo et de son savoir-faire, y présente de nouvelles expériences et solutions connectées. Elles s’inscrivent dans une double logique d’interopérabilité technologique et d’intégration de l’intelligence artificielle, dans la lignée de son programme iOt Eliot, lancé en 2015.

« L’objectif est à la fois de proposer des solutions très simples à déployer et à installer, souvent conçues en partenariat avec d’autres groupes, et qui apportent une réelle valeur d’usage aux utilisateurs », décrypte Jérôme Boissou, responsable du programme Eliot.

Facilité d'utilisation : le vocal plébiscité

Ces utilisateurs, sondés par l’Ifop pour Legrand, réclament à 92% une facilité d’utilisation de l’objet. Et pour près de 77% des Français, cela passe d’abord et avant tout par la commande vocale dans les équipements du logement. Sans négliger deux autres points, révélés par l’étude : la sécurité des données recueillies (à 90%) et la longévité des objets connectés (à 91%) (lire infographie en fin d’article).

C’est donc à cette aune qu’il faut analyser les innovations annoncées par le groupe.

Les Gafam, point d'entrée du marché de masse


Sur le résidentiel, l’annonce phare de Legrand est l’intégration d’Amazon Alexa dans ses interrupteurs connectés Celiane With Netatmo et Dooxie with Netatmo en France, ou LivingNow, en Italie.

Jérôme Boissou, responsable du programme Eliot de Legrand, ici au CES, le 7 janvier 2019.© Florent Maillet /Le Moniteur

« On pouvait déjà piloter par la voix sa lumière, ses volets, la température de la pièce, mais cela va plus loin : désormais, l’utilisateur n’a plus besoin de lever le ton pour s’adresser à son terminal Amazon», s’enthousiasme Jerôme Boissou.

« Grâce aux prises connectées, disponibles dans tout l’habitat, il peut émettre ses commandes depuis n’importe quelle pièce. De plus, cela lui ouvre l’accès à l’intégralité des services Amazon Alexa : écouter de la musique, demander la météo, trouver un restaurant à proximité... ». A noter que le produit est doté d’un bouton Mute, au centre de l’interrupteur. Il permet d’éviter de dire « Alexa ».

Vidéo :  commande vocale, les annonces de Legrand :

L’ensemble sera commercialisé au prix de 149 euros dès juin 2019 sous la marque LivingNow en Italie, puis en France, sous la marque Céliane With Netatmo, début 2020.

S’associant à des leaders d’écosystèmes sur des usages ou expériences très focalisés

Pour parvenir à ce résultat, la R&D de Legrand a collaboré étroitement avec les équipes d’Amazon Alexa. « Il nous a fallu 1 an de travail. Côté Legrand, nous avons notamment veillé à ce que la prise soit toujours aussi facile d’installation par les électriciens. »

Une culture de collaboration avec d’autres groupes que Legrand formalise clairement depuis l’an dernier et le lancement au CES 2018 de son programme d’interopérabilité « Works with Legrand (WWL) », sorte de bréviaire pour l’ouverture de l’écosystème Legrand aux partenaires, qu’ils soient Gafa (Celiane with Netatmo est déployé dans des programmes résidentiels BNP Paribas Real Estate via Siri d’Apple et Apple Homekit), ou même concurrent, à l’image de Somfy.

Sur le même sujet Logements connectés : comment BNP Paribas Immobilier se lance dans le contrôle par la voix

Sur le même sujet Logements connectés : Vinci Immobilier livre son premier programme à Blagnac

Sans oublier, les start-up : Legrand présente aussi sur ce millésime 2019 sa solution de miroir connecté avec la jeune pousse française CareOS, rencontrée l’an dernier à Las Vegas. Son miroir connecté intègre l’écosystème Eliot. Concrètement, l’utilisateur peut désormais piloter l’éclairage et le thermostat de sa salle de bains, via le miroir connecté. La gestuelle permet de monter ou baisser le son et la température. Des services y sont aussi intégrables, à l’image d’un tutoriel pour le maquillage.

Infographie : logement connecté, ce que veulent les utilisateurs (sondage Ifop / Legrand - novembre 2018)

Commentaires

CES 2019 : Legrand donne de la voix dans l’habitat connecté

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Construire, rénover et aménager une maison

Construire, rénover et aménager une maison

Date de parution : 09/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur