Certificats d'économie d'énergie (CEE) : ce qui va changer pour le chauffage
Central heating in the house. Temperature control on the radiator in the apartment. Thermostat - © ©Goffkein - stock.adobe.com

Certificats d'économie d'énergie (CEE) : ce qui va changer pour le chauffage

Pierre Pichère |  le 08/02/2021  |  100 % eau et énergie France Certificats d'économie d'énergieNégoce

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % eau et énergie
France
Certificats d'économie d'énergie
Négoce
Valider

Le Gouvernement s'apprête à lancer la  5e période des CEE. Le coup de pouce pour le remplacement des chaudières ou des radiateurs électriques va évoluer, voire disparaître.

Objectif rénovation globale. C'est le sens de ce que le Gouvernement a annoncé pour la 5e période des certificats d'économie d'énergie (CEE). En effet, les coups de pouce seront maintenus pour ces opérations, avec une importance croissance accordée aux énergies renouvelables. En revanche, les bonus qui existaient jusqu'à présent pour le remplacement de certains appareils sont amenés à évoluer. Ainsi, au 30 juin 2021, c'en sera terminé du coup de pouce pour le remplacement des radiateurs électriques peu performants, ainsi que l'installation d'une chaudière gaz en remplacement d'une autre chaudière gaz. De même, est arrêté le coup de pouce en faveur du thermostat intelligent.

Commentaires

Certificats d'économie d'énergie (CEE) : ce qui va changer pour le chauffage

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil