« Certains commencent à contourner les contraintes sanitaires ! » : l'artisanat au temps du Covid-19

« Certains commencent à contourner les contraintes sanitaires ! » : l'artisanat au temps du Covid-19

Propos recueillis par Laurent Duguet |  le 01/05/2020  |  Artisan peintreArtisan plâtrierCoronavirusMoi, artisan 100 % second œuvre

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
Artisan peintre
Artisan plâtrier
Coronavirus
Moi, artisan
100 % second œuvre
Ain
Rhône
Valider

Sommaire du dossier

  1. « Avec les gestes barrières, on aurait pu poursuivre l’activité » : l'artisanat au temps du Covid-19
  2. « Je préfère ne pas penser à une deuxième vague… » : l'artisanat au temps du Covid-19
  3. « L'entreprise est prête à affronter une seconde vague » : l'artisanat au temps du Covid-19
  4. « Pas de cadeau aux apprentis en cas de manquements aux règles !» : l'artisanat au temps du Covid-19
  5. « L’activité reprend comme s’il ne s’était rien passé » : l'artisanat au temps du Covid-19
  6. « Mauvaise nouvelle : le parent d’un salarié a le Covid-19 »
  7. « Certains commencent à contourner les contraintes sanitaires ! » : l'artisanat au temps du Covid-19
  8. « J’en suis réduit à stocker les gravats dans mon jardin ! » : l’artisanat au temps du Covid-19, ép. 15
  9. « Le flux tendu est totalement remis en cause » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 14
  10. « Je refuse de sacrifier ma trésorerie pour le virus ! » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 13
  11. « J’ai redémarré, mais le Covid-19, ça fait flipper ! » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép.12
  12. « Les seuls masques disponibles sont coincés chez mon garagiste ! » : l’artisanat au temps du Covid-19, ép. 11
  13. « On redémarre après quatre semaines d'arrêt » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 10
  14. « Ce virus va nous permettre d’appliquer le DTU 59.1 ! » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 9
  15. « Mon gel ? Du nettoyant pour abattant de WC ! » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 8
  16. « Faut-il monter un échafaudage par salarié ? » : l'artisanat au temps du Covid-19, ép. 7
  17. « J’envisage un redémarrage le 15 avril » : l'artisanat au temps du Covid-19, épisode 6
  18. « Pendant le confinement, les robinets ne cassent pas ! » : l'artisanat au temps du Covid-19, épisode 5
  19. L'artisanat au temps du Covid-19, épisode 4 : « Le redémarrage est prématuré »
  20. L'artisanat au temps du Covid-19, épisode 3
  21. L'artisanat au temps du Covid-19, épisode 2
  22. L'artisanat au temps du Covid-19, épisode 1

Plâtrier-peintre à Ambérieux-en-Dombes (Ain), Sylvain Fornes a repris les chantiers avec son fils après cinq semaines de confinement. Une reprise qui s’accompagne de quelques imprévus, dus aux nouvelles contraintes sanitaires.

« Cette semaine, mon fils est intervenu sur notre chantier très technique de Villefranche-sur-Saône. Il s’agit de poser des plaques de plâtre dans une vieille maison de 150 m² au sol, avec coins et recoins. Les bandes à joints ont été posées et mon fils doit peindre la semaine prochaine… sauf qu’il a constaté que le plombier avait, sans lui en parler, déposé des plaques pour tirer un tuyau ! Ce n’est pas grave en soi, mais si l’on avait déjà peint, ce n’était plus du démontage mais de la démolition ! En soi, l’absence de co-activité réduit le lien et la transmission d’informations. Je sens que nos chantiers vont être plus longs qu’avant… Sur une autre maison, je viens de passer une heure avec un architecte pour peaufiner le planning de chantiers où figure un escalier à démonter et à refaire à neuf et un autre à rhabiller. S’il s’agissait d’un immeuble habité, je ne saurais pas comment m’y prendre !

En fonction de la situation sanitaire, je suppose que l’Ain sera vert et le Rhône probablement rouge. Or, nous sommes dans l'Ain et nous avons un chantier et tous nos fournisseurs dans le Rhône, pour l’instant. Faudra-t-il obtenir une autorisation de déplacement pour s’y rendre ? Avec le mode drive, en tout cas, je réalise des économies ! Cela m’évite de tout acheter quand je me rends chez les fournisseurs, avec qui le contact me manque cependant beaucoup. Le dernier achat inutile était un petit pistolet airless à batteries qui n’a servi qu’une fois...

Enfin, je suis très inquiet de l’émergence d’un phénomène induit par les contraintes sanitaires. Certains particuliers hésitent à signer le questionnaire de préparation de l’OPPBTP et préfèrent se tourner vers des confrères moins regardants sur les règles à respecter. Prioriser l’économique au détriment du sanitaire, ce n’est pas très joli… À moins d’imposer réglementairement ce document, nous allons au-devant de nouvelles difficultés. »

Commentaires

« Certains commencent à contourner les contraintes sanitaires ! » : l'artisanat au temps du Covid-19

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 05/2020

Voir

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Conception et mise en œuvre des garde-corps

Date de parution : 05/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur