En direct

CENTRE La région renforce ses capacités d'accueil des touristes

jean-jacques talpin |  le 20/08/1999  |  Collectivités localesTourismeCherParisFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Tourisme
Cher
Paris
France
Eure-et-Loir
Haute-Garonne
Loiret
Valider

Des projets à Amboise et Vierzon. La région est parcourue par plusieurs millions de visiteurs par an.

Avec ses châteaux et ses cathédrales, la région, proche de Paris, est la troisième destination touristique des étrangers en France, après la Côte d'Azur et Paris. Pour fixer ces touristes de passage, des projets d'accueil et de séjour se multiplient depuis plusieurs années.

Par le passé, plusieurs projets de grande envergure ont capoté : centre médiéval à Chartres (où on affirme que le projet n'est qu'en sommeil), centre Renaissance à Blois et Chambord, centre de loisirs à Mer et à Amboise.

Certains équipements ont pourtant vu le jour : Center parc à Chaumont-sur-Tharonne, Aquarium et « Parc des mini-châteaux » à Amboise. C'est d'ailleurs dans cette ville, très touristique avec son château royal et la dernière maison de Léonard de Vinci, que deux projets importants sont aujourd'hui à l'étude. Le premier vise à créer un centre de balnéothérapie, qui sera couplé à un projet commercial, un musée des confréries et un ensemble hôtelier de 300 chambres, le tout sur 9,5 ha en périphérie de la ville. Un complexe de plusieurs centaines de millions de francs encore à l'étude mais dont le volet commercial est déjà contesté. Prudence donc : les deux dernières municipalités d'Amboise (dont celle de Michel Debré, père de l'actuel maire Bernard Debré) ont en effet été « déboulonnées » avec des projets similaires.

Un autre projet monté par la famille Saint-Bris vise à faire du Clos Lucé, demeure de Léonard de Vinci, un « parc renaissance ludique, culturel et scientifique ». Un investissement de 100 millions et dont l'objectif est de doubler la fréquentation du site, qui accueille 230 000 visiteurs par an. D'autres concepts sont à l'étude. « Aéropole » (parc touristique lié à l'aviation) à Avord, près de Bourges, pôle de l'âne et du cheval dans le Berry, et « cité du Son » à Vierzon. Dans une ancienne friche industrielle de Vierzon, un projet estimé « au moins à 50 millions » vise à créer, sur 5 000 m2, un ensemble lié au son (musée, chambre sourde, laboratoire...) qui doit attirer de 60 000 à 80 000 visiteurs par an. Etude de préfiguration par Jean-Michel Oberto (qui a contribué à la cité de l'Espace à Toulouse), décision avant fin 1999.

Une référence environnementale. Dans l'est du Loiret, l'Arboretum des Barres, à Nogent-sur-Vernisson, va bénéficier de 30 million pour « projet scientifique, pédagogique et touristique ». Avec ses 30 ha, ses 2 500 essences, ses 9 000 plants étiquetés, l'Arboretum veut devenir une « référence environnementale ». La première tranche (18 millions de francs), sera achevée pour la rentrée 2000.

PHOTO

Le château royal et la maison de Léonard de Vinci font d'Amboise un des hauts lieux du tourisme.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil