En direct

Cemex se renforce dans les Hauts-de-France avec trois acquisitions
Les 3 sites acquis par Cemex dans les Hauts-de-France lui permettront de mieux desservir Paris et ses environs, notamment dans le cadre des grands travaux franciliens comme le Grand Paris ou les JO 2024.- © Cemex
Cessions et acquisitions

Cemex se renforce dans les Hauts-de-France avec trois acquisitions

LeMoniteur.fr |  le 13/04/2021  |  AisneOiseCemexCEMEXCarrières

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Industrie
Aisne
Oise
Cemex
CEMEX
Carrières
Exploitation de carrières
Eqiom
Granulats
Valider

Le cimentier a conclu un accord pour l'acquisition de plusieurs actifs d'Eqiom Granulats dans la région : les carrières de Soupir et de Presles-et-Boves (Aisne), ainsi que la plateforme ferroviaire du Plessis-Belleville (Oise). Soit une capacité de production annuelle de 400 000 tonnes de granulats et des réserves autorisées de 4,7 millions de tonnes.

Poursuivant sa stratégie d'investissements sur les principaux marchés de croissance et notamment autour des grandes métropoles européennes, Cemex a conclu un accord pour l'acquisition de plusieurs actifs d'Eqiom Granulats dans les Hauts-de-France : les carrières de Soupir et de Presles-et-Boves (Aisne), ainsi que la plateforme ferroviaire du Plessis-Belleville (Oise).

Ces acquisitions, qui représentent une capacité de production annuelle de 400 000 tonnes de granulats et des réserves autorisées de 4,7 millions de tonnes, permettront de mieux desservir Paris et ses environs, notamment dans le cadre des grands travaux franciliens comme le Grand Paris ou les JO 2024.

Performance environnementale

Par ailleurs, les carrières de Soupir et de Presles-et-Boves seront utilisées pour valoriser les matériaux inertes issus des chantiers franciliens : chaque année, 200 000 tonnes de terres d'excavation pourront ainsi être réceptionnées et utilisées pour remblayer ces sites.

La plateforme ferroviaire du Plessis-Belleville permettra quant à elle d'acheminer des matériaux directement par voie ferrée vers les marchés parisiens. Cette acquisition renforce ainsi la stratégie de transport responsable de Cemex France : le fret ferroviaire, mode de transport écologique et sûr, diminue les émissions de carbone liées à ses activités et sécurise l'approvisionnement de ses clients et unités de production de bétons prêts à l'emploi.

Cemex prévoit de finaliser cette transaction d'ici début juillet, une fois les conditions de clôture remplies.

Commentaires

Cemex se renforce dans les Hauts-de-France avec trois acquisitions

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil