Industrie/Négoce

Cemex, plus de 60.000 salariés, prévoit de réduire ses effectifs de 10%

Le cimentier mexicain, troisième groupe mondial du secteur met en place un plan d’économies de 500 millions de dollars d’ici fin 2008.

Hector Medina, vice-président de Cemex, qui compte plus de 60.000 salariés dans plus de 50 pays, a cité cette réduction de 10% des effectifs comme un des éléments du plan d’économies, lors d’une réunion avec des investisseurs en fin de semaine, a-t-on appris de source proche du groupe. Cemex prévoit aussi la vente d’actifs non stratégiques pour un montant de 2 milliards de dollars, dont la vente d’usines en Australie, a-t-il ajouté.
Toutes les mesures d’économies seront prises d’ici la fin de l’année, a poursuivi M. Medina au cours de cette rencontre, sans préciser quelles usines seront touchées par la réduction d’effectifs à travers le monde.
Les investissements prévus par le groupe, et qui s’élevaient à près de 2 milliards de dollars en 2008, seront réduits à 850 millions en 2009, et le groupe cherchera à négocier le report à 2010 du paiement de 3 milliards de dollars de sa dette à échéance prévue en 2009, a-t-il encore indiqué. « L’environnement continue d’être difficile, et la demande de construction est tombée plus bas que nous ne nous y attendions à l’origine », a-t-il expliqué, citant une prévision de baisse de 19% des ventes de ciments aux Etats-Unis, en raison de la diminution de 33% de la demande dans le secteur résidentiel.
Cemex avait annoncé mercredi un bénéfice net en baisse de 74% au troisième trimestre 2008 comparé à la même période de 2007, à 200 millions de dollars contre 780 millions.
Le groupe avait annoncé la semaine dernière une perte de plus de 500 millions de dollars sur ses positions en produits dérivés.

AFP

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X