Le moniteur
Cellumat repousse les limites du béton cellulaire avec CelluForce
CelluForce de Cellumat

Cellumat repousse les limites du béton cellulaire avec CelluForce

Maya Pic |  le 06/12/2018  |  100 % gros œuvre Béton cellulaireMaçonnerieLogement collectifCellumat

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
100 % gros œuvre
Béton cellulaire
Maçonnerie
Logement collectif
Cellumat
Valider

Le fabricant de blocs de béton cellulaire Cellumat élargit sa gamme en lançant un nouveau bloc ultra résistant destiné au logement collectif.

Dédié à la construction de logements collectifs de plusieurs étages, le bloc CelluForce (62,5 x 25 x 20 cm) se distingue par une haute résistance mécanique. Il atteint une résistance à la compression de la maçonnerie fk de 4,93 N/mm² et une charge admissible aux ELU (États limites ultimes) de 986 kN/ml. Soit des valeurs 15% supérieures aux moyennes déclarées pour les parpaings et jusqu’à 70% supérieures à celles de la brique (selon les calculs de l’Eurocode 6).

Une structure dense

Son secret ? Une structure cellulaire plus dense que celle des autres blocs Cellumat, et, en tant que matériau plein, une plus grande surface portante que les matériaux creux. Enfin, une pose à joints minces collés, de 2 mm d’épaisseur seulement, qui rend l’ensemble plus solide qu’avec des joints classiques au mortier.

Concernant son caractère isolant, il est moins performant que le Passifbloc de Cellumat, dont la structure cellulaire est plus aérée, mais il affiche tout de même un lambda de 0,165 W/mK, jusqu’à 7 fois supérieur à d’autres matériaux de construction porteurs. Sa forte inertie thermique lisse les écarts de température extérieure de façon à maintenir une température constante à l’intérieur du bâtiment. Grâce à la combinaison du déphasage et de l’inertie thermique, il assure un confort d’été optimal.

Haute sécurité incendie

Un autre de ses atouts est la sécurité incendie, qui est assurée par le bloc seul. Incombustible et iniflammable, classé Euroclasse A1, CelluForce ne contribue pas à la propagation du feu, ne crée pas de conduits de fumée via des espaces creux et ne développe pas de fumées toxiques. Les tests au feu démontrent un REI 90 (PV en cours). Et en cas de feu, il résiste pendant 90 minutes avec une charge de 300 kN/ml. Cette combinaison du REI et de la charge du mur fait que le CelluForce peut être appliqué pour toutes les familles d'habitations individuelles et collectives, jusqu'à la 4e famille, sans enduit spécifique ni contrainte supplémentaire.

Commentaires

Cellumat repousse les limites du béton cellulaire avec CelluForce

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Dictionnaire de la maîtrise d’ouvrage publique et privée

Date de parution : 06/2019

Voir

Initiation à la construction parasismique

Initiation à la construction parasismique

Date de parution : 06/2019

Voir

Architectes et ingénieurs face au projet

Architectes et ingénieurs face au projet

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur