En direct

CD-Rom La gravure en forme

le 21/03/1997  |  Réglementation techniqueNumériqueTechniqueCommunication

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réglementation technique
Numérique
Technique
Communication
Valider

Sommaire du dossier

  1. SOMMAIRE DOSSIER CONSTRUCTIQUE
  2. Equipement Connaître ses gammes
  3. Scanner La fin d'une époque
  4. Disque dur L'atout volume
  5. Photo numérique Le grand bond
  6. CD-Rom La gravure en forme
  7. Télé travail Mobile et fier de l'être
  8. Mac Outil fétiche... et attaqué
  9. Cartes graphiques L'image de synthèse sous toutes ses formes
  10. Imprimantes A la croisée des prix et de la qualité
  11. Internet La montée en puissance
  12. Informatique ARC + : interface intuitive
  13. Datagraph : traceurs et logiciels
  14. Bernard Informatique : digitalisation et prix
  15. CSTB : l'information technique sur CD-Rom
  16. ETC : serveur télématique de chantier
  17. Abvent : Archicad aux fonctions étendues
  18. Bentley : conception en trois dimensions et intégration d'Internet
  19. Archic : communication des partenaires sur Batimac
  20. Cadcentre : conception, visualisation et accès Internet
  21. CSTB : simulation de performances thermiques des bâtiments
  22. Présys : Batsys souple et ouvert
  23. Star Informatic : solutions complètes et économiques
  24. Nemetchek : une interface conçue pour la productivité
  25. Cabinet Ripeau : de la construction à la déconstruction
  26. Autodesk : Autocad version 13 c4a plus simple
  27. Absia : gestion de patrimoine et de câblage
  28. CAD : Palladio plus intuitif
  29. Mediaconstruct : savoir partager
  30. Graph'Image : des traceurs Summagraphics haute résolution
  31. Geomedia : la topographie et les ouvrages en 3D
  32. Dicad : intégration de la 3D et liaison avec Robot V6
  33. Antares : mise en situation des projets architecturaux
  34. Fauconnet : des équipements techniques validés et valorisés
  35. RobotBAT : Robot V 6.4.1 adopte des fonctions plus rapides
  36. BBS Slama : une plate-forme pour les outils « chauffage »
  37. Graitec : les versions optimisées d'Arche et Effel
  38. SCIA : le calcul de structures sous Windows
  39. Trois rencontres autour de l'EDI
  40. SIX ATELIERS
  41. Plan du Salon
  42. Les sociétés présentes au salon et leurs produits
  43. TABLEAU DES SOCIETES EN FONCTION DE LEURS ACTIVITES
  44. Visiteurs/exposants : des rencontres de qualité
  45. Les maîtres d'ouvrage présents à l'appel du PCA
  46. Fédérer les documents pour optimiser la production
  47. Un espace multimédia
  48. Imagerie virtuelle : le quotidien du concepteur
  49. Internet, tout pour le bâtiment
  50. Fenêtre sur Soft
  51. Des données de coût accessibles par Internet
  52. Analyse complète de charpentes
  53. Réorganisation de fichiers DXF et DWG
  54. MiniCad à fonctions améliorées
  55. Gérer tout le chantier avec trois logiciels
  56. Conception et Internet en direct
  57. Evaluation de structures métalliques
  58. SteelCad : dessiner de façon interactive en 3D
  59. Dessin et production de charpente métallique
  60. Le planning adapté au bâtiment
  61. Des structures de données relationnelles

-Difficile de résister à l'attrait d'un graveur de CD-Rom. Rapides, fiables et simples d'emploi, ces nouveaux périphériques offrent 650 Mo de stockage sur un disque de 12 cm de diamètre.

Un graveur de CD-Rom est une machine chargée de transcrire les informations issues d'un support traditionnel (disque, disquette) sur un CDR (support réinscriptible), en toute forme comparable au CD-Rom classique.« Avec le graveur de CD-Rom, on peut gérer, par client, au fur et à mesure, le stockage de données », explique Henri Pade, de MicroCD,.

« Pour chaque dossier en cours, on peut alors créer un CD qui s'enrichira au fur et à mesure des plans et modifications établis. C'est un formidable support de sauvegarde et de copie qui facilite parfois les échanges entre deux professionnels. » Les graveurs les plus simples, appelés 2X (soit deux fois la vitesse de base), sont d'un prix attractif : moins de 3 000 francs. Les plus sophistiqués (4X) atteignent les 5 000 francs. A ces tarifs, il faut ajouter le logiciel de gravure, qui se simplifie version après version, et dont l'utilisation se limite souvent à un simple glisser/déposer des données à graver. Coût moyen d'un tel Soft : entre 850 et 1 500 francs. Même les prix du support vierge chutent : à partir de 42 francs par paquet de dix. Un peu plus de 78 francs pour des supports certifiés et garantis.

Pour ceux qui ne veulent pas investir, faire graver son disque chez un prestataire est une solution. Prix moyen : 1 franc le méga-octet transféré, support compris. « Il n'est pas conseillé de faire le choix du CDR pour moins de 100 Mo, poursuit Henri Pade. Dans ce cas, un Syquest, voire un ZIP suffit. D'autant que, si vous ne pouvez pas fournir d'un coup les 650 Mo de données, le choix de la multisession, c'est-à-dire d'une gravure en plusieurs sessions, vous permettra d'atteindre, en deux ou trois fois, l'intégralité du support. »

Adapter l'équipement au besoin

Autre point à surveiller, le nom des fichiers. Sur PC, le système d'exploitation MS-DOS limite à huit le nombre de caractères utilisés pour le nom (l'extension située après le point étant mise à part). En revanche, les fichiers créés sous Windows 95 ou Mac ne connaissent pas ces limitations. Sous MS-DOS donc, il n'est pas toujours facile de trouver un identifiant simple, logique, clair, lorsque l'on enregistre un grand nombre de fichiers apparemment identiques. Comment se rappeler, dans trois ans, que PLN962 correspond au fichier graphique du projet x ou Y. Il faut de la logique dans les codes et la structure de classement. L'occasion de mettre au point un réel système de classement informatique, souvent absent au quotidien. Autre précision : il faut éviter à tout prix d'utiliser des caractères accentués, des signes mathématiques, voire des séparations graphiques dans les noms de fichiers. Certains logiciels de gravure n'apprécient pas ce genre de fantaisie et, dans tous les cas, la simplicité évite bien des difficultés.

Avec tous ces avantages, faut-il pour autant s'équiper ? « Oui et non, conclut Henri Pade. Si vous devez gérer plus de 2 ou 3 Go de données par an, le CDR est une bonne affaire. Une solution bien plus attractive que les supports à bande ou les disques durs complémentaires. Le taux de transfert des informations n'est pas toujours très élevé, mais le débit suffisant pour l'archivage ou la recherche occasionnelle. En dessous de ce taux, il est préférable d'utiliser la sous-traitance, même si l'opération est plus longue et demande un déplacement chez le prestataire avec son disque dur ou ses sauvegardes externes. »

Avec un temps de gravure rapide (trente-cinq minutes pour 650 Mo en double vitesse, dix-sept minutes en quadruple vitesse), le CDR devient une alternative évidente à la sauvegarde traditionnelle. Le faible investissement du matériel et le prix du méga-octet sauvegardé le plus compétitif de toutes les formules existantes lui permettent aujourd'hui d'affronter sans crainte la concurrence et de pénétrer par la grande porte dans les cabinets d'architectes ou les bureaux d'études.

L'AVIS DE L'EXPERT

« Une excellente formule pour s'assurer des sauvegardes fiables. Un support qui peut aussi devenir l'outil d'échange avec ses clients. Attention à choisir un lecteur puissant. Un 4X, même plus cher, est conseillé car, au fil des ans, la gravure va remplacer la sauvegarde sur bande. Ici plus qu'ailleurs, l'achat crée le besoin. »

TABLEAU : QUELQUES MODELES DE GRAVEURS (MarqueModèleVitesse de gravureVitesse de lectureLogiciel fourniPrix F/TTC)

PHOTO : L'acquisition d'un graveur devient intéressante à partir de 2 à 3 Go à gérer annuellement. Dans le cas contraire, il existe des prestataires de services chez qui la gravure de 1 Mo revient, en moyenne, à 1 franc.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur