En direct

Cassous regroupe sa filière route dans Atlantic Route

bertrand escolin |  le 09/12/2011  |  France entièreCollectivités localesCharente-MaritimeGironde

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Collectivités locales
Charente-Maritime
Gironde
Valider
Aquitaine -

Le groupe familial Cassous (BTP, services, immobilier) vient de réorganiser sa filière « route et aménagement ». Trois sociétés du groupe vont fusionner, en tout ou partie, pour créer au 1 er janvier 2012 Atlantic Route. Ces sociétés sont complémentaires en terme d’activité et basées autour de Bordeaux : Pépériot (Mérignac) cède à Atlantic Route 40 % de ses équipes ; STR (Loupes) fusionne avec Sotrap (Carbon-Blanc) pour intégrer Atlantic Route. La nouvelle entité, dirigée par Thierry Verdaime, aura son siège à Carbon-Blanc, avec deux centres de travaux à Mérignac et Carbon-Blanc.

« Le groupe garde les marques d’origine mais, aujourd’hui, le marché routier très concurrentiel est déraisonné, d’où l’objectif de rapprocher les savoir-faire de nos sociétés : clientèle privée pour Sotrap, marché public local pour STR, et aménagement urbain pour Pépériot », explique Philippe Durand, directeur général du groupe Cassous.

Une fusion-absorption

« La fusion-absorption se fait à effectifs constants, soit 150 salariés », précise Thierry Verdaime, directeur d’Atlantic Route. Le but de cette fusion est de se positionner comme concurrent crédible face aux majors : « La mercuriale des prix est imposée par les nationaux de la route. Dans notre secteur, il y a deux métiers : les travaux routiers et l’industrie (carrières, centrale d’enrobés, production de liant…). Les majors font leur marge sur l’industrie, et cassent les prix sur les travaux routiers », estime Philippe Durand. D’où cette réponse habile d’une PME à taille régionale, qui bénéficie du patrimoine industriel du groupe : « Nous avons des participations dans trois postes d’enrobage sur les cinq existant en Gironde, des intérêts dans les deux sites de valorisation des déchets du BTP dans la CUB, des parts dans une usine de production de liants hydrocarbonés, ainsi que dans le seul site industriel de valorisation des machefers à Bedenac (Charente-Maritime). Récemment, nous avons pris des participations dans des carrières en Aquitaine », précise Philippe Durand.
Atlantic Route bénéficie des innovations brevetées par le groupe : enrobé basse température, réutilisation des machefers d’incinération… Elle vise les 35 millions de chiffre d’affaires pour 2012.

PHOTO - 605923.BR.jpg
PHOTO - 605923.BR.jpg - © Photos : Rodolphe Escher
PHOTO - 605925.BR.jpg
PHOTO - 605925.BR.jpg - ©

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Permis de construire et autorisations d'urbanisme

Date de parution : 06/2019

Voir

Initiation à la construction parasismique

Initiation à la construction parasismique

Date de parution : 06/2019

Voir

Architectes et ingénieurs face au projet

Architectes et ingénieurs face au projet

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur