Casino cède 650 millions d'euros d'actifs immobilier

Defawe Philippe |  le 19/10/2007  |  France Urbanisme commercialLa RéunionAutres DOM-TOMUrbanisme

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Immobilier
Urbanisme commercial
La Réunion
Autres DOM-TOM
Urbanisme
Réglementation
Valider

Le distributeur a annoncé vendredi deux projets de cessions immobilières qui devraient lui rapporter 650 millions d'euros en 2007, avant impôts.

Le premier projet de cession porte sur 170.000 m2 de surfaces commerciales en France "n'ayant pas vocation à des extensions significatives, et donc à maturité immobilière". Ces actifs sont évalués à 455 millions d'euros.
Ces murs seront cédés à AEW Immocommercial, un organisme de placement collectif dédié à l'immobilier (OPCI). Cet organisme sera constitué d'investisseurs institutionnels dont la Caisse des Dépôts, Cardif (groupe BNP Paribas), Prédica (groupe Crédit Agricole), Foncière Ecureuil 2 (groupe Caisses d'Epargne), Union Mutualiste Retraite, regroupés au sein d'un consortium géré par la société AEW Europe, ainsi que d'autres actionnaires.
Casino conservera entre 10% et 18% du capital de l'OPCI.
Le deuxième projet concerne une cession d'actifs immobiliers détenus à La Réunion, à l'assureur italien Generali.
Ce projet porte sur les murs de six hypermarchés, sept supermarchés et six entrepôts qui seront cédés à Immocio, également un OPCI pour lequel Casino a obtenu une offre "ferme" de la part de Generali, pour 266 millions d'euros.
"Les organes représentatifs du personnel concernés par l'opération envisagée sont en cours de consultation", précise Casino.
Ces opérations "permettront au groupe d'encaisser un montant total de 650 millions d'euros en 2007, avant impôt sur la plus-value qui sera acquitté en 2008".

La société Mercialys, filiale foncière du groupe Casino, va en outre racheter cinq galeries commerciales détenues par Vindémia, une autre filiale du groupe français dans l'Océan indien (Réunion, Maurice, Mayotte...), estimées à 77 millions d'euros, a ajouté le groupe dans un communiqué.
Cette acquisition sera financée "pour une part très majoritaire" en actions nouvelles Mercialys et pour 10 millions d'euros en numéraire.
Parallèlement, Casino prévoit deux cessions, dont un projet à la Réunion.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Évaluer un terrain à bâtir par la comparaison ou le compte à rebours immobilier

Date de parution : 06/2019

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur