En direct

Carrelages grands formats : intégration réussie au paysage réglementaire
Un soin particulier apporté à la pose - © © Mapei

Carrelages grands formats : intégration réussie au paysage réglementaire

Stéphane Miget |  le 03/11/2010  |  Technique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réglementation technique
Technique
Valider

Longtemps exclus des textes de référence, les carreaux céramiques de grands formats sont aujourd'hui l'objet de toutes les attentions. Logique ! Ces produits rencontrent auprès des prescripteurs un succès qui ne se dément pas.

Il y a un an paraissait un Cahier de prescriptions techniques qui leur était entièrement consacré. En mars 2010, la nouvelle norme DTU 52.2 « Pose collée des revêtements céramiques et assimilés - pierres naturelles », en faisant de la pose collée un domaine traditionnel, les reconnaissaient. Les carrelages de grands formats, après avoir été plébiscités par les architectes, les prescripteurs et les particuliers, ont donc désormais leurs textes de référence. Et c'est une bonne chose pour les professionnels de la pose qui peuvent maintenant les prescrire et les poser sans crainte puisque intégrés au paysage réglementaire. A condition bien sûr de connaître lesdits textes et d'appliquer les grands principes qu'ils définissent. A savoir : les formats maximum (voir focus), les caractéristiques des carreaux telle une flèche maximale de 1,4 mm, les conditions générales d'exécution (locaux P3 au plus en travaux neufs), les conditions de mise en œuvre _ pose en double encollage avec un mortier-colle à consistance normale ou en simple encollage avec un mortier-colle fluide et carreaux positionnés à la ventouse _ et les caractéristiques de planéité des supports. Concernant ce dernier point, la tolérance de planéité a été fixée à 3 mm sous une règle de 2 mm par le CPT.

Adaptation des carreaux et des colles

Ces nouvelles dispositions devraient renforcer le développement de ce marché encore considéré, il y a peu, comme une niche. En effet dans un marché global en net recul l'année dernière - 7% de baisse en 2009 par rapport à 2008* -, les carreaux moyens et grands formats sont ceux qui tirent le mieux leur épingle du jeu avec une progression plus importante d'année en année. Mais ces dispositions ont aussi une influence sur les produits : carrelage et colle. Ainsi, pour que les carreaux de grands formats rentrent dans le cadre réglementaire, les fabricants se sont engagés à les adapter afin de les rendre compatibles avec les caractéristiques décrites dans le CPT. Ainsi, leurs carreaux posséderont désormais une flèche maximale de 1,4 mm. Ce qui implique que sur un carreau de 120 cm, la flèche ne pourra pas être supérieure à ce chiffre ; ou encore devra présenter un écart maximal de 1,4 mm entre la courbure centrale, la courbure latérale et le voile. Il s'agit de répondre aux exigences de la certification NF UPEC (Cahier 3659).
En ce qui concerne les colles, les mortiers-colles déformables utilisés auparavant pour des collages sensibles voient de fait leurs domaines d'emploi étendus. C'est l'une des évolutions majeures liées à l'entrée en vigueur des nouveaux textes réglementaires qui étendent le domaine d'emploi des mortiers-colles déformables C2 S1 / S2. Rappelons que ces colles qui ont la capacité d'être déformées par une contrainte entre le carreau et la surface d'encollage, sans perte d'adhérence.

* chiffres MSI-études

Pour en savoir plus : cliquez ici

Carreau de grands formats : ce que disent la norme DTU 52.2 et le CPT

Sols intérieurs et extérieurs
- Mortiers colles normaux C2 : sols intérieurs, formats jusqu'à 3600 cm² (60 x 60 cm) pour les pierres naturelles ; sols extérieurs, formats jusqu'à 3600 cm2 (60 x 60 cm).
- Mortiers-colles fluides C2 SI/S2 carrelage et pierres : Sols intérieurs, formats jusqu'à 3600 cm² (60 x 60 cm) ; Sols extérieurs, formats jusqu'à 2 200 cm2 (45 x 45 cm) pour le carrelage et jusqu'à 3 600 cm2 (60 x 60 cm) pour les pierres naturelles ; Sols sur plancher chauffant à eau chaude, formats jusqu'à 3 600 cm2 (60 x 60 cm).

Murs intérieurs
- Pose avec adhésifs D2, format faïence jusqu'à 2 000 cm2 (40 x 40 cm), formats autres revêtements jusqu'à 1200 cm2 (33 x 33 mm).
- Pose au mortier-colle de carreaux de porosité ? 3 % (type grés cérame, grés porcelaine...). Format jusqu'à 3 600 cm2 (60 x 60 cm) avec C2 S1/S2 et à partir de 2 000 cm2 (40 x 40 cm).

Au-delà des limites imposées par le DTU, c'est le nouveau CPT Sols grands formats - Travaux neufs qui prend le relais. Ainsi, sont considérés de grand format par le CPT les carreaux ayant une surface supérieure à 3600 cm² dans la limite de 10 000 cm². Ils ne peuvent avoir des dimensions supérieures à 120 cm et l'élancement des carreaux, c'est-à-dire le rapport longueur sur largeur, est limité à trois.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Valorisation de l’immobilier d’entreprise par l'externalisation des actifs et autres solutions

Date de parution : 02/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur