En direct

Cap l’Orient va créer une SEM à vocation immobilière et de production d’énergie
La base de sous-marins et son nouveau port (au fond, la Cité de la voile Eric Tabarly). - © © Cap L'Orient

Cap l’Orient va créer une SEM à vocation immobilière et de production d’énergie

nathalie bougeard |  le 21/07/2010  |  EnergieImmobilierMorbihanRhôneEtat

Les élus de la communauté d'agglomération du pays de Lorient (19 communes pour 190.000 habitants) ont voté à l'unanimité la création d'une société d'économie mixte organisée autour de deux filiales : immobilier tertiaire et énergie.

La première sera dédiée à la production d'immobilier tertiaire sur des sites atypiques comme par exemple la base des sous-marins. "Sur le domaine public portuaire, lorsqu'une entreprise investit dans l'immobilier, elle est au mieux propriétaire sur une durée limitée. Ce qui est évidemment de nature à freiner les projets. En outre, dans le contexte économique actuel, les entreprises préfèrent se concentrer sur d'autres types d'investissements. Enfin, la collectivité souhaite garder la maîtrise à long terme sur la base des sous-marin", explique Dominique Narbey, directrice générale adjointe de Cap l'Orient. Ce dernier site représentant à lui seul plusieurs dizaines de milliers de mètres carrés. Déjà, le bâtiment K2 où est installée la centrale de stockage de l'équipementier Plastimo -appelé à déménager à Lyon prochainement- fait l'objet d'une maîtrise d'œuvre en régie pour définir le projet d'aménagement. "La SEM pourrait porter les travaux d'étanchéité, de répartition des fluides et de cloisonnement des alvéoles", ajoute la responsable.

Quant à la deuxième filiale, elle a pour objet la production d'énergie avec notamment l'installation de panneaux photovoltaïques. "Entre les toitures de nos immeubles et le projet de remise en état d'un centre d'enfouissement de déchets ultimes, nous disposons d'un potentiel de quinze hectares", se félicite Dominique Narbey. Via une autorisation d'occupation temporaire, chaque commune de l'agglomération pourra donc louer ses toits à cette filiale. D'ores et déjà, NRJBio et GDF Suez ont été retenus pour travailler aux premiers projets qui devraient être finalisés sur le papier avant la fin de cette année.
Si Cap l'Orient devrait être l'actionnaire majoritaire de cette SEM, les communes membres de l'agglomération ainsi que des établissements bancaires sont invités au tour de table. La Caisse des Dépôts et Consignations a d'ores et déjà donné son accord pour participer à ce projet qui sera finalisé au conseil communautaire de novembre prochain.

Commentaires

Cap l’Orient va créer une SEM à vocation immobilière et de production d’énergie

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX