En direct

Canal Seine-Nord: l'Ile-de-France confirme sa participation financière, mais diminuée de 100 millions d'euros
Le tracé du Canal Seine-Nord Europe - © ©VNF

Canal Seine-Nord: l'Ile-de-France confirme sa participation financière, mais diminuée de 100 millions d'euros

Olivier Baumann |  le 24/11/2016  |  Transports mécaniques

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Transports mécaniques
Valider

Avant une réunion stratégique le 28 novembre destinée à boucler le financement du Canal Seine-Nord Europe, la région Ile-de-France a confirmé qu'elle contribuerait bien au projet, à hauteur de 110 millions d'euros. Or la clé de répartition de financement du projet lui en attribuait 210 millions !

Elle était la dernière collectivité territoriale concernée par le projet à ne pas avoir confirmé sa participation financière. Dans un communiqué du 24 novembre, la région Ile-de-France annonce que Valérie Pécresse, sa présidente, "a décidé de répondre favorablement à la demande de Xavier Bertrand, président de la Région Hauts-de-France, de contribuer au Canal Seine-Nord Europe". Une bonne nouvelle a priori, sauf que la région indique "engager une participation exceptionnelle et forfaitaire de 110 millions d'euros" pour le projet.

Or, comme le rappelait le 17 novembre devant les sénateurs le secrétaire d'Etat aux transports Alain Vidalies ,"la région Ile-de-France doit apporter 210 millions d'euros". 100 millions d'euros manqueraient donc encore à l'appel. Contacté par le Moniteur, le secrétariat d'Etat aux transports "prend acte de cette annonce, qui est effectivement inférieure à l’engagement annoncé initialement".

L'annonce de cet engagement en demi-teinte de l'Ile-de-France est faite quelques jours avant la réunion décisive du 28 novembre entre Alain Vidalies et les collectivités locales, destinée à boucler le tour de table financier du projet. Une réunion dont l'ambiance pourrait être d'autant plus électrique que le coût des travaux, initialement estimé à 4,5 milliards d'euros, pourrait être revu à la hausse. Nos confrères du Parisien évoquent ainsi une enveloppe désormais comprise  entre 5,3 et 5,7 milliards d'euros. Un montant non confirmé par le secrétaire d'Etat, qui a néanmoins évoqué devant les Sénateurs une "actualisation des prix".

Commentaires

Canal Seine-Nord: l'Ile-de-France confirme sa participation financière, mais diminuée de 100 millions d'euros

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Droit de l'Aménagement, de l'Urbanisme, de l'Habitat – 2020

Date de parution : 09/2020

Voir

Villes et territoires de l’après-pétrole 

Villes et territoires de l’après-pétrole

Date de parution : 08/2020

Voir

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur