En direct

Caen Trois nouveaux budgets annexes

FRANCOISE DAJON LAMARE |  le 25/04/1997  |  CalvadosFrance Collectivités localesFiscalitéFinances locales

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Calvados
France
Collectivités locales
Fiscalité
Finances locales
Culture
Profession
Architecture
Etat
Valider

La structure du budget 97 de la ville de Caen est totalement différente de celle de 1996. A cela trois raisons. D'une part, le budget est pour la première fois présenté selon la nouvelle nomenclature M 14. De nombreuses dépenses jusqu'alors imputées en investissement le sont désormais en fonctionnement, ce qui représente, pour Caen, près de 30 MF. L'épargne nette apparaît comme étant négative de 11 MF en 1997. Elle aurait été positive de près de 20 MF selon l'ancienne présentation comptable M 12. D'autre part, la ville a créé trois nouveaux budgets annexes en 1997 (théâtre, établissements touristiques, opérations d'urbanisme).

Enfin, le budget de l'eau et de l'assainissement inclut, pour la première fois, la participation pour le fonctionnement et l'extension du district du grand-Caen (11,4 MF).

Reste que les investissements repartent, puisque les crédits d'équipement progressent de 8 %. La plupart des investissements sont toutefois des investissements de proximité (rénovation, restructuration d'équipements sportifs et culturels).

Mais la bonne nouvelle de ce budget 97, c'est la baisse des impôts communaux. La cotisation demandée aux contribuables ( + 1,4 %) devrait évoluer en deçà de l'inflation prévisionnelle.

Cette pause fiscale s'accompagne d'une politique volontariste de désendettement La ville remboursera 86,5 MF d'emprunts alors que seulement 70 MF de prêts nouveaux seront souscrits. Ces dernières orientations, sont possibles grâce d'une part à la maîtrise des dépenses courantes, avec notamment une baisse des frais financiers, et d'autre part à une croissance très importante des bases de taxe professionnelle ( + 11,5 %).

CHIFFRES CLES

Habitants : 112 840.

Budget principal : 1 146 MF (+ 5%). Eau et assainissement : 48,39 MF (+ 5,7%). Théâtre : 29,31 MF (+ 4,3 %). Urbanisme : 11 MF (- 8,3)%.

Investissement* principal : 103,93 MF (+ 7,2 %). Eau et assainissement : 18,57 MF (+ 13,2%). Théâtre : 0,63 MF (+ 16,2%).

Charge de la dette : 161,4 MF (+ 3%).

Fiscalité ** : +1,4%, 474 MF.

Epargne nette : - 11 MF.

PHOTO : LE CHANTIER VEDETTE

Première tranche de rénovations du parc des expositions (coût total : 45 MF).

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire en pisé

Construire en pisé

Date de parution : 10/2020

Voir

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2020

Droit et Gestion des Collectivités Territoriales - 2020

Date de parution : 10/2020

Voir

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 10/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur