En direct

Caen Le quartier de la Guérinière va faire peau neuve

le 14/03/1997  |  CalvadosFrance Collectivités localesProduits et matériels

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Calvados
France
Collectivités locales
Produits et matériels
Valider

-Un plan d'aménagement doit ouvrir le quartier vers l'extérieur. -Le classement en ZRU permettra d'y implanter des activités.

Créé en 1955, le quartier de la Guérinière, l'un des premiers grands ensembles de France et le premier quartier nouveau de Caen hors reconstruction, a été classé en zone de redynamisation urbaine.

Ce classement va accélérer le projet de la municipalité d'ouvrir ce quartier sur la ville. D'autant qu'il coïncide avec la possibilité d'acquérir enfin une enclave de 2,5 hectares, propriété de l'Etat, qui avait là son établissement régional du génie militaire (ERGM).

L'acquisition pour 3,5 millions de ce terrain inoccupé depuis plusieurs années va permettre de créer une porte d'entrée dans le quartier.

Celui-ci est aujourd'hui victime d'un urbanisme qui l'a condamné à l'enfermement. Il est cerné au sud et à l'est par plusieurs barres d'immeubles et à l'ouest par une avenue parallèle au quartier. Tout cela l'isole du reste de la ville. « C'est la résultante du plan de masse », constate François Solignac Lecomte, maire adjoint à l'urbanisme.

Pour permettre une ouverture du quartier, les terrains de l'ERGM vont être destinés à la création d'une place, d'un square et d'une voie d'accès directe. La municipalité projette aussi de détruire trois barres d'immeubles de 300 logements au total. La reconstruction de logements s'avérant moins coûteuse que la réhabilitation d'un patrimoine particulièrement dégradé. Une étude a été commandée au cabinet Reichen et Robert. Sa mission consiste à requalifier les espaces publics et à présenter un catalogue d'actions destinées à faire évoluer physiquement le quartier. Les résultats de l'étude devraient être connus en avril 1997. Cette année sera une année d'étude et de réflexion, année de l'achat des terrains de l'ERGM. La démolition-reconstruction des « barres » devrait intervenir en 1998-1999.

Accueil de la direction régionale de l'emploi ?

Le nouveau cadre du quartier devrait contribuer à favoriser le développement d'activités de services indispensable dans ce quartier entièrement consacré à l'habitat social.

« A eux seuls l'urbanisme et l'action sociale ne peuvent rien », explique le premier adjoint au maire de Caen, pour qui la redéfinition urbanistique du quartier sera « nécessaire mais pas suffisante »

Les retombées attendues du classement en ZRU s'additionneront donc aux efforts de la municipalité pour réintégrer le quartier dans la ville. A ce titre, la ville de Caen s'est portée candidate à l'accueil de la future direction régionale du travail et de l'emploi, jusque là pressentie pour s'installer à Hérouville-Saint-Clair.

PHOTO : L'acquisition des terrains de l'établissement du génie et la destruction de trois barres de logements devraient désenclaver le quartier.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil