Aménagement

Caen donne le top départ de sa deuxième reconstruction

Djamel Klouche, François Leclercq et MVRDV élaboreront le projet d’aménagement de la presqu’île portuaire.

La SPLA Caen-Presqu’île (qui réunit les villes de Caen, Hérouville Saint-Clair et Mondeville, ainsi que la communauté d’agglomération Caen la mer, la Région Basse-Normandie et le syndicat mixte Ports normands associés) a désigné les trois lauréats pour l’aménagement et le renouvellement urbain de la presqu’île de Caen et de ses abords (300 ha au total). Il s’agit de Djamel Klouche (AUC), associé au Danois SLETH; de François Leclercq, associé au Belge Julien de Smedt (JDS Architects) ; et de l’agence néerlandaise MVRDV.

Une sélection « stratégique » qui mélange des acteurs du Grand Paris – donnée essentielle du projet urbain caennais – et des spécialistes de l’urbanisme autour de l’eau, l’agence danoise SLETH venant de se voir attribuer l’extension du port de Copenhague, François Leclercq participant au projet Euroméditerranée à Marseille, enfin MVRD étant réputée pour son innovation en la matière. On notera également l’orientation « très Europe du Nord » du trio. Rappelons que Rem Koolhas a déjà été choisi pour réaliser une grande bibliothèque à la pointe de la presqu’île de Caen.

Les trois équipes vont maintenant travailler durant quatre ans suivant une procédure juridique inédite : un accord-cadre multi-attributaires de mission d’études urbaines et d’assistance à maîtrise d’ouvrage, qui ne pourra en aucun cas déboucher sur un contrat de maîtrise d’œuvre pour l’une d’entre elles.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X