En direct

Evénement

Caapaction : 2 000 maisons en l'an 2000

Laurent Miguet |  le 27/11/1998

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Valider

Le constructeur alsacien fait le pari de la taille.

Troisième opération de croissance externe en un peu plus d'un an dans la maison individuelle pour le strasbourgeois Caapaction : le rachat de Penaud à La Rochelle vient de porter sa capacité à 500 unités par an sur ce créneau. Absorbée le 21 octobre, l'entreprise charentaise a une production de 110 maisons pour un chiffre d'affaires de 45 millions de francs en 1998. Cette acquisition confirme la priorité à la maison individuelle affichée par le groupe familial strasbourgeois ( Le Moniteur du 17 avril, p. 18) depuis juillet 1997, date du rachat du haut-rhinois Stylgit : la promotion de petits immeubles collectifs, qui représentait 100 % de la production immobilière de Caapaction en 1996, est tombée à 40 % en 1998.

« Alors que nous restions positionnés en Alsace et en Lorraine sur un créneau moyen et haut de gamme, Penaud nous rapproche du coeur de cible des constructeurs, avec des maisons vendues autour de 450 000 francs », explique le P-DG, Joseph Scavetta. Il prévoit un chiffre d'affaires de 410 millions de francs avec 80 salariés en 1999 (hors croissance externe), contre 250 millions et un résultat net de 13 millions cette année. Trois nouveaux projets de rachats dans le Grand Ouest, représentant un potentiel de 300 millions de francs de chiffre d'affaires, devraient porter la capacité du groupe à 1500 maisons en 1999. Cet objectif rapproche Joseph Scavetta de l'objectif symbolique de 2 000 maisons en 2000, qui ferait du holding alsacien le numéro deux français derrière MI SA (CGIS du groupe Vivendi). Le financement de cette croissance passera par une introduction au second marché. Caapaction confortera une seule marque par région. Dans son nouveau siège social en cours d'aménagement à Strasbourg, le groupe créera en 1999 un institut de la maison individuelle pour gérer sa formation interne et une centrale d'achat afin de réduire les coûts de ses fournitures. Les entreprises locales de construction travailleront dans le cadre de contrats annuels. Une cellule recherche et développement de cinq personnes, dont au moins un jeune architecte, et une cellule marketing réfléchiront à la maison du XXIe siècle et à sa commercialisation : « Notre site Internet favorisera la vente de maisons dans des régions ensoleillées auprès d'une clientèle de retraités d'Europe du Nord », espère Joseph Scavetta.

PHOTO : Joseph Scavetta, P-DG de Caapaction.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Décrypter les règles du Code de la commande publique issues de la loi MOP

Décrypter les règles du Code de la commande publique issues de la loi MOP

Date de parution : 09/2019

Voir

Initiation aux procédés généraux de construction

Initiation aux procédés généraux de construction

Date de parution : 09/2019

Voir

Construire, rénover et aménager une maison

Construire, rénover et aménager une maison

Date de parution : 09/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur