En direct

BVL Architecture restructure l’Ehpad de Châlus

 Bertrand Escolin |  le 18/07/2014  |  Collectivités localesArchitectureEhpadEphadEurope

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Collectivités locales
Architecture
Ehpad
Ephad
Europe
Haute-Vienne
Paris
Bâtiment
Valider
Vienne -

L’agence Bouet-Vidal- Laroudie (Paris/Limoges) vient de lancer les appels d’offres pour les travaux d’extension et de restructuration de l’Ehpad de Châlus (123 Lits). Pour éviter l’effet « patchwork », Patrick Laroudie, fondateur de l’agence, a misé sur une conception globale qui réaffirme l’identité de l’établissement et, par son extension, l’insère dans son quartier. Le phasage du futur chantier, étalé sur trente-six mois et trois tranches, permet de transférer les pensionnaires dans l’extension avant de démarrer la restructuration du bâti ancien.

Déplacements facilités

« Le projet a été pensé en regroupant les espaces par fonction, les lieux de repas ou d’activités, les locaux de soins, les chambres, pour faciliter les déplacements du personnel et des pensionnaires. Nous avons proposé au maître d’ouvrage, acteur local reconnu du secteur, de réaliser une importante extension sur la partie avant, pour créer une entrée et se rapprocher du quartier », explique Patrick Laroudie. Dans cette partie neuve, on trouve toute la vie commune : un grand mail conduit au hall, place intérieure et passage obligé des visiteurs, qui s’ouvre sur un jeu d’eau à l’emplacement d’une ancienne fontaine du jardin. Le sol minéral de la place, séquencé par des bandes végétales, se prolongera vers un vaste jardin intérieur composé avec le paysagiste Geoffroy Burin. De part et d’autre de cette place sont disposés administration, pôle d’activités et de soins adaptés, salles de réunions, salons… A l’écart et de plain-pied, on aperçoit l’unité Alzheimer (12 lits). A l’étage, on retrouve deux ailes d’hébergement sur deux niveaux qui se greffent sur l’existant. Elles sont reliées en partie avant par une pergola en bois, qui circule au-dessus du hall et accède à des terrasses extérieures. Celle-ci a donc un double rôle de liaison fonctionnelle et de promenade. « L’objectif est d’accueillir des personnes à des stades différents de dépendance, d’établir un climat rassurant, avec une échelle qui rappelle un village avec son parvis paysager », précise l’architecte. La remise des offres est attendue pour la mi-septembre, pour un démarrage des travaux à l’automne en corps séparés.

PHOTO - 803789.BR.jpg
PHOTO - 803789.BR.jpg - © BVL Architecture
Fiche technique

Maîtrise d’œuvre : BVL Architecture (Bouet-Vidal-Laroudie) mandataire, Marion Panteix (BVL Architecture, chef de projet) ; Intech (BET Fluides SSI) ; Betec (BET Structures) ; Jean-Paul Delomenie (Economiste) ; Cabinet Vincent (BET VRD). Coût des travaux : 6,9 millions d’euros HT.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur