En direct

Bureaux Les pistes pour mieux connaître le marché

le 28/03/1997  |  Immobilier

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Immobilier
Valider

-Les trois recommandations de Claude Taffin font l'objet d'un rapport remis à Jean Arthuis, ministre de l'Economie, pour améliorer la connaissance du parc de bureaux.

A la différence du logement, dans lequel les sources statistiques foisonnent, le secteur des bureaux est plutôt mal connu. Il y a un an, le ministre de l'Economie avait donc confié à Claude Taffin (1), chargé de mission au Crédit foncier, le soin de faire des propositions sur les mesures permettant de mieux connaître la réalité du marché des bureaux.

Son triple constat est sévère :

« La connaissance du parc (est) limitée à des sources fiscales incomplètes par nature (...), de qualité sujette à caution (...) et inaccessible au public. »

« La connaissance de l'occupation du parc est inexistante » à l'exception de celle donnée par la banque de donnée BD21 (qui concerne des assureurs).

« Les données de marché (vacance, loyers, prix de transaction) (sont) issues de sources multiples, de qualité souvent médiocre et surtout hétérogène en matière de champ couvert, de définitions et de nomenclatures. »

Claude Taffin fait donc trois recommandations :

Confier à la Direction générale des impôts « une mission exploratoire sur la connaissance de l'immobilier de bureaux à l'aide de fichiers fiscaux ».

Cette mission, temporaire, devrait se fixer comme objectif la réalisation d'une maquette, par exemple à l'échelle d'un département pour l'Ile-de-France, ou d'une région pour la province, propose l'auteur.

Réaliser une enquête périodique auprès des utilisateurs. Cette enquête nationale devrait être confiée à l'Insee. Bien que l'exercice soit coûteux, il « serait susceptible de faire progresser, de façon très significative, la connaissance du parc de bureaux et de permettre de prévoir la demande future ».

Créer une entité chargée d'observer la demande de bureaux. Ce « pôle de compétence en matière d'immobilier de bureau » devrait, selon le rapporteur, être rattaché au ministère de l'Economie « afin, d'une part, de pouvoir accéder sans difficulté aux données fiscales, d'autre part, d'être investi de l'autorité nécessaire pour interroger les entreprises ». « Au-delà de l'observation de la demande, il pourrait alors avoir l'objectif plus ambitieux de rassembler toutes les données disponibles afin de fournir aux pouvoirs publics les éléments techniques propres à éclairer leurs prises de décision dans ce domaine. »

(1) X-Ensae, Claude Taffin est entré en 1980 à la division logement de l'Insee, dont il a pris la responsabilité en 1988. En 1991, il est devenu directeur à l'Observatoire immobilier du Crédit foncier. En 1994, il entrait au cabinet d'Hervé de Charette, alors ministre du Logement. Il a contribué, notamment, à l'élaboration de la banque de données BD2I et à la mise en place du prêt bureau logement.

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil