En direct

Bureaux : Icade lance un service de salle de réunions à la demande
Icade déploie ce nouveau service de salle de réunions à la demande dans son parc tertiaire de 58 ha à Rungis (Val-de-Marne). - © Fernando Javier URQUIJO

Bureaux : Icade lance un service de salle de réunions à la demande

Barbara Kiraly |  le 12/07/2018  |  TertiaireIcadeBureauxImmobilierImmobilier tertiaire

La filiale de la Caisse des Dépôts lance Smartroom, un nouveau service de salle de réunion à la demande sur son parc tertiaire de Rungis dans le cadre de son plan marketing appelé « Coach your growth with Icade ».

Icade inaugure ce jeudi 11 juillet un nouveau service de salle de réunions à la demande, appelé Smartroom, et déployé dans son parc tertiaire de 58 hectares à Rungis. « Nous avons restructuré un plateau de 800 m² d’un bâtiment R+1 pour créer trois grandes salles de réunion modulables qui peuvent accueillir, en fonction des besoins des locataires, de 5 à 200 personnes », explique Benoît Barillier, directeur de l’asset management du parc de Rungis.

 

Toutes les salles de réunion sont prêtes à l’emploi. Elles sont donc équipées de vidéoprojecteurs, d’équipements de sonorisation, etc. Le prix de la location varie en fonction des besoins, et peut atteindre jusqu’à 1 500 € par jour pour l’espace le plus grand (celui qui peut accueillir jusqu’à 200 personnes). Bien que la Smartroom soit inaugurée ce 11 juillet, elle est fonctionnelle depuis janvier dernier. « Nous enregistrons entre une et trois réservations par semaine », dénombre le représentant de la filiale de la Caisse des dépôts. Pour le moment, ce service est réservé aux locataires d’Icade.

 

Près de 10 M€ investis à Rungis

 

La Smartroom a été développée dans le cadre du plan « Coach your growth with Icade» qui vise à remettre le parc tertiaire d’Icade « au goût du jour ». « La Smartroom participe au programme de renouvellement de notre offre immobilière et apporte plus de souplesse à nos locataires », estime Benoît Barillier.


Le taux d’occupation du parc Icade de Rungis oscille entre 85% et 90%. « Il se situe dans la moyenne mais nous souhaitons qu’il devienne plus attractif, nous nous sommes donc attachés à apporter des services (sportifs, culturels, etc.) gérés par un happyness manager, en charge de l’organisation des événements qui se déroulent sur le parc », explique Benoît Barillier.

En deux ans, la foncière a investi près de 10 M€ « pour améliorer l’offre du parc d’un point de vue marketing ». Et d’ici le début du 4e trimestre 2018, elle ouvrira une seconde maison des start-up, toujours sur le parc tertiaire de Rungis (la première a ouvert ses portes sur son parc nommé « Les Portes de Paris », situé entre les communes d’Aubervilliers et de Saint-Denis).
 

Commentaires

Bureaux : Icade lance un service de salle de réunions à la demande

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX