Immobilier

Bureaux franciliens : la demande placée en hausse de 13% au premier trimestre 2018

Sur les trois premiers mois de l’année, la demande placée de bureaux s’est élevée à 741 800 m², soit une hausse de 13% par rapport au premier trimestre 2017. L’offre immédiate de bureaux baisse quant à elle de 10% (3 159 000 m² au 31 mars 2018).

741 800 m² de bureaux ont trouvé preneurs (volume des transactions locatives et ventes à l’utilisateur) en Île-de-France au premier trimestre 2018, selon le groupe d’intérêt économique (GIE) Immostat. Un chiffre en hausse de 13% par rapport au T1 2017. « Cette progression s’explique notamment par le segment des petites et moyennes surfaces (390 000 m² placés), en progression de 18% sur un an », analyse BNP Paribas Real Estate, qui appartient au GIE, dans son commentaire des résultats.

Le marché des grandes surfaces comptabilise 352 000 m² placés sur les trois premiers mois de 2018 (+9% par rapport au T1 2017), pour un total de 23 opérations, dont la signature du futur siège social du groupe Vinci à Nanterre sur 63 000 m². « Tous ces bons résultats sont le fruit d’une activité économique robuste (+2,4 % de croissance du PIB attendu en France en 2018). Dans ces conditions, nous anticipons donc une demande placée élevée, comprise entre 2,5 et 2,6 millions de m² sur l’ensemble de l’année 2018 », précise Éric Siesse, directeur général adjoint, en charge du Pôle Bureaux Location Île-de-France de BNP Paribas Real Estate.

 

Offre immédiate de bureaux en baisse

 

En Île-de-France, l’offre immédiate de bureaux au 31 mars 2018 baisse quant à elle de 10% sur un an, pour atteindre 3 159 000 m². Après une légère stabilisation en 2017, le taux de vacance recule à nouveau au T1 2018, pour atteindre 5,7%. « Cette diminution générale de la vacance provoque une hausse globale des loyers franciliens », observe BNP Paribas Real Estate. Au 1er avril 2018, l’offre de bureaux en cours de construction se stabilise à 1,3 million de m² sur l’ensemble de la région.

Côté investissement, l’immobilier d’entreprise enregistre au premier trimestre 2018 une hausse de 10% sur un an, pour atteindre 2,7 milliards d’euros. Le prix moyen des bureaux achetés en Île-de-France s’élève à 6 530 euros/m² (droits inclus) au premier trimestre 2018, ce qui représente une hausse de 9% sur un an. 

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X