En direct

BUREAUX DE CONTROLE Le contrôle recrute et formedes jeunes
PHOTO - GEST Seguy 01.psd - © BRIGITTE CAVANAGH/LE MONITEUR

BUREAUX DE CONTROLE Le contrôle recrute et formedes jeunes

le 04/09/2008  |  HygièneApprentissage BTPFormation BTPEntreprisesDroit du travail

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Hygiène
Apprentissage BTP
Formation BTP
Entreprises
Droit du travail
France entière
International
Europe
Immobilier
Réglementation
Valider

Pour accompagner leur croissance, les bureaux de contrôle recherchent des ingénieurs et des techniciens dans toutes leurs activités. Pour faire connaître leurs métiers, ils sont de plus en plus présents au sein des filières de formation.

«Nous n’avons pas de problématique d’affaires. Notre seul souci, c’est de trouver du monde pour les réaliser », résume Fanta Touré, responsable du recrutement de Qualiconsult. Depuis cinq ans, ce bureau de contrôle connaît une croissance de son chiffre d’affaires de 20 % par an et un doublement de ses effectifs. Un dynamisme affiché par tous les grands acteurs du contrôle en France. A l’instar de Norisko qui affiche un plan de recrutement de 700 postes cette année. « Nous avons pourvu 500 postes dont 1/3 par la promotion interne, illustre Christophe Chenevat, responsable du recrutement et de la mobilité. Il reste plus de 200 postes à pourvoir sur le second semestre ». Tous les métiers sont concernés : le contrôle construction, l’inspection technique, la coordination sécurité et protection de la santé (SPS) mais aussi et surtout les activités de diagnostic en fort développement.

« L’activité ‘‘ patrimoine et gestion du patrimoine ‘‘ est un marché en forte croissance comparé à nos autres activités, plus matures », souligne Gilles Martin, responsable de l’activité construction de Bureau Veritas. Sur cette activité, les bureaux de contrôle recherchent des diagnostiqueurs dans divers domaines : plomb, amiante, énergie… « Outre la partie diagnostic, il faut être capable d’apporter du conseil au client. C’est un métier qui va monter en compétences », estime Gilles Martin. Le métier de consultant en patrimoine est aussi en pleine expansion. Généraliste de l’acte de construire, ce professionnel apporte à un client un avis sur l’état de son parc immobilier. Un métier qui exige écoute et créativité dans l’analyse des problèmes comme dans le reporting. Et les activités de conseil et d’assistance ne se limitent pas à l’immobilier. Les bureaux de contrôle proposent d’autres services. « Les missions de conseils portent sur la sécurité et la santé de l’homme au travail. Nous pouvons accompagner des entreprises qui souhaitent réduire leur taux d’accident, missions confiées à des ingénieurs qui ont déjà une expérience de la sécurité en entreprise », précise Isabelle Gozdowski, DRH d’Apave parisienne.

Outre la coordination SPS et de la formation, qui exigent des années d’expérience, les autres métiers du contrôle sont largement ouverts aux jeunes diplômés. « Le développement de nos actions en direction des écoles d’ingénieurs porte ses fruits. Les jeunes ingénieurs viennent davantage vers nos métiers du contrôle. Le plus difficile reste le recrutement de confirmés », estime Fanta Touré. Ce bureau de contrôle formalise, depuis deux ans, une politique de cooptation en versant une prime aux collaborateurs qui amènent des recrues dans l’entreprise. Comme d’autres acteurs du secteur, les bureaux de contrôle multiplient les voies pour recruter en direction des écoles. De plus en plus, ils se mobilisent pour créer des filières de formation.

Formations spécifiques

Ainsi, Norisko, en partenariat avec l’université de Limoges, est à l’origine de l’ouverture, en octobre, d’une licence professionnelle « Santé de l’habitat ». Qualiconsult, Bureau Veritas et Socotec ont monté une formation d’ingénieur par apprentissage en « conception et contrôle dans la construction » (CFA Ingénieurs 2000, Université de Marne-la-Vallée) de trois ans, ouverte aux titulaires d’un bac 2 (DUT génie civil, BTS bâtiment…) désireux de travailler dans le contrôle technique. Un excellent moyen de faire connaître le métier et d’identifier les futurs collaborateurs.

Christophe Séguy, responsable recrutement et gestion de carrières de Socotec

« Nous recrutons des jeunes diplômés étrangers »

Avec un volume de 600 recrutements prévus, l’année 2008 s’annonce particulièrement dynamique pour Socotec. « Cet objectif de recrutement marque notre volonté d’accélérer le développement de notre groupe. Les créations de postes sont d’ailleurs plus nombreuses cette année », indique Christophe Seguy, responsable recrutement et gestion de carrières. Assistance à maîtrise d’ouvrage, construction, coordination SPS, formation… toutes les activités du bureau de contrôle sont à la recherche de nouvelles recrues débutantes ou confirmées. « Outre les canaux classiques pour recruter, nous avons développé, depuis trois ou quatre ans, le recrutement de jeunes diplômés étrangers formés dans les écoles françaises ou leur pays d’origine. Nous avons ainsi embauché une cinquantaine de jeunes venus d’Afrique occidentale, d’Afrique du Nord, de Roumanie, de Bulgarie ou d’Espagne », précise-t-il.

%%GALLERIE_PHOTO:0%%
Les profils les plus recherchés

Ingénieur chargé d’affaires. Doté de compétences techniques et commerciales, il assure des missions de diagnostic et contrôle technique de construction. De bac 3 à ingénieur.

Expert technique. Il assure la veille technique, technologique, réglementaire dans son domaine et assiste les ingénieurs chargés d’affaires. Peuvent assurer des missions de formation. Bac 5.

Inspection technique. Ce technicien réalise les vérifications ponctuelles et périodiques sur des installations (bac 2).

Diagnostiqueur. Il réalise des diagnostics réglementaires dans divers domaines (dont plomb, amiante, énergétique). Bac 2.

Coordonnateur SPS. Chargé de la prévention des risques liés à la co-activité d’entreprises sur un même chantier.

Cet article fait partie du dossier

Emploi-Recrutement

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur