En direct

Budgets locaux : le bras de fer

le 30/05/2003  |  France Collectivités localesFinances localesFiscalitéEphad

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France
Collectivités locales
Finances locales
Fiscalité
Ephad
Entreprises
Produits et matériels
Creuse
Gers
Alpes-de-Haute-Provence
Loire-Atlantique
International
Gironde
Ille-et-Vilaine
Etat
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Sommaire du dossier

  1. Les communes tirent la reprise
  2. Alsace Emulation ferroviaire
  3. Aquitaine Désendettement en série
  4. Auvergne Les communes seules à la hausse
  5. Bourgogne Une sage progression
  6. Bretagne Grands chantiers en passe de lancement
  7. Centre L'année des grands travaux
  8. Champagne-Ardenne L'économie d'abord
  9. Corse Le budget en hausse grâce au tourisme
  10. Franche-Comté La reprise relance l'aménagement
  11. Ile-de-France Une augmentation contrastée des dépenses d'investissement
  12. Languedoc-Roussillon Investissements en hausse dans un contexte de prudence
  13. Limousin Une année de pause
  14. Lorraine Des routes encore dominantes
  15. Les collectivités suivent la reprise
  16. Midi-Pyrénées Forte montée de l'autofinancement
  17. Nord-Pas-de-Calais Modération fiscale et investissements en rythme de croisière
  18. BUDGETS LOCAUX Le mandat des maires économes
  19. Basse-Normandie Caen donne le ton
  20. Haute-Normandie Des progressions spectaculaires
  21. Pays de la Loire Désendettement et reprise de l'investissement
  22. Picardie Les collectivités maintiennent l'effort
  23. Poitou-Charentes L'environnement fait sa percée
  24. Provence-Alpes-Côte d'Azur Finances locales assainies, début de redémarrage
  25. Rhône-Alpes Relance généralisée
  26. BUDGETS LOCAUX ILE-DE-FRANCE
  27. Ile-de-France Villes et départements poursuivent leur effort d'équipement
  28. BUDGETS LOCAUX OUEST
  29. Bretagne Nette reprise de l'investissement
  30. Centre L'année des grands chantiers
  31. Basse-Normandie La région toujours en tête pour l'investissement par habitant
  32. Haute-Normandie La reprise annoncée est là
  33. Pays de la Loire Les projets sortent à cadence soutenue
  34. BUDGETS LOCAUX NORD-EST
  35. Alsace Les collectivités résolvent la quadrature du cercle
  36. Bourgogne Une gestion plus rigoureuse
  37. Champagne-Ardenne Emulation pour attirer des entreprises
  38. Franche-Comté Spectaculaire réduction de la dette
  39. Lorraine Hausse du produit de la fiscalité
  40. Nord-Pas-de-Calais Une gestion améliorée pour relancer l'investissement
  41. Picardie Des investissements pour bien vivre
  42. BUDGETS LOCAUX SUD-EST
  43. Auvergne Clermont-Ferrand montre la voie de l'investissement
  44. Corse Des investissements au ralenti
  45. Languedoc-Roussillon L'investissement tiré par les villes
  46. Provence-Alpes-Côte d'Azur Les communes lancent leurs projets, la région s'endette
  47. Rhône-Alpes Une embellie généralisée
  48. BUDGETS LOCAUX SUD-OUEST
  49. Aquitaine Les projets sont de retour
  50. Limousin Les départements dopent les routes
  51. Midi-Pyrénées Culture et assainissement
  52. Poitou-Charentes Cap sur l'environnement
  53. Budgets locaux : le bras de fer
  54. Région Nord Les intercommunalités prennent le relais des villes
  55. Ile-de-France Poursuite de l'effort d'investissement dans le budget 2003
  56. Sud-Ouest Les départements s'arc-boutent sur l'investissement
  57. Est Tram-trains : un défi pour la gouvernance locale
  58. Rhône-Alpes/Auvergne Après Vulcania, de grands équipements structurants
  59. Paca-Méditerranée Maintenir les engagements du contrat de plan grâce à l'emprunt
  60. Ouest Fiscalité mais aussi investissements en hausse

Limiter le poids de la fiscalité et maintenir les investissements Depuis l'an dernier, les agglomérations, les départements et les régions ont clairement signifié, par des augmentations sporadiques mais sensibles de l'impôt, le poids des charges nouvelles et la baisse des recettes directes. Que ces charges (35 h, allocation personnes âgées) soient réelles ou mises en avant politiquement, quel en est l'impact sur les investissements publics ? Trois tendances se font jour : la forte hausse des crédits de fonctionnement s'accompagne souvent d'une politique d'investissement ciblée, programmée sur 5 à 7 ans, qui se traduit par une hausse de la fiscalité ou par un recours accru à l'emprunt. Deuxième tendance : serrer les boulons. Certaines régions et collectivités, en mal de majorité stable, font appel à des procédures de type 49-3, qui imposent compromis et vision à court terme, où s'opposent des intérêts contradictoires entre une ville centre et son agglomération ou sa région. Troisième profil : les volontaristes. Politiques qui investissent vaille que vaille, en rationalisant les dépenses de fonctionnement, réorganisant les politiques de subvention, évaluant au besoin leurs politiques d'aides. Quoique discrètes, ces collectivités sont souvent le soutien le plus concret à l'activité du BTP.

C'est du côté des départements que l'augmentation de la fiscalité est la plus sensible : elle s'échelonne en moyenne [...]

Cet article est réservé aux abonnés, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil