Le moniteur
Buderus, Geminox et Loos disparaissent au profit de la marque Bosch
Equipe Bosch Thermotechnologie - © © Bosch Thermotechnologie

Buderus, Geminox et Loos disparaissent au profit de la marque Bosch

Marie-Hélène Nougaret |  le 08/12/2011  |  France entièreParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
France entière
Paris
Valider

La branche «Thermotechnologie» du groupe Bosch présente en France depuis 1996 à travers les marques elm leblanc, Geminox, Buderus, et Loos- n’aura plus à défendre que deux marques : elm leblanc et Bosch qui signe son arrivée sur le confort thermique.

C’est officiel : à compter du 1er janvier 2012, les marques Buderus, Geminox et Loos disparaissent du marché français du confort thermique (chauffage et eau chaude sanitaire) au profit de la seule marque Bosch. Pour cette dernière, c’est une arrivée en fanfare sur un segment dont elle était totalement absente jusqu’à présent. «Il nous est clairement apparu que Buderus, Geminox et Loos n’avaient pas, chacun de leur côté, la taille critique sur ce marché, a expliqué Philippe Méon, président de Bosch Thermotechnologie France. La recomposition de leurs différentes offres permet de construire une offre Bosch complète, généraliste, présente sur tout le territoire, dotée de moyens marketings et d’une force commerciale accrus ; le tout sous la bannière d’une marque à très forte notoriété en France.» Concrètement, Bosch proposera, d’une part, des gammes « résidentiel » réunissant les offres Geminox et Buderus de puissance inférieure à 100 kW, distribuées au travers des négoces. D’autre part, des gammes «tertiaire et industrielle» rassemblant les produits de grande puissance de Buderus et de Loos principalement vendus en direct.

Convaincre les installateurs

Selon les équipes de Bosch TT, la distribution était «en attente de ce mouvement». Son défi, en revanche, sera de convaincre les installateurs de se convertir à des produits signés Bosch. «Nous avons pour nous la notoriété de qualité de la marque et sa reconnaissance par le particulier», assure Philippe Méon. Pour rassurer les clients, une table de conversion entre les nouvelles références Bosch et les anciennes références des trois marques disparues sera édité, accessible sur le site Internet ainsi que sur mobile via une application Iphone. Un «club d’artisans Bosch» sera également créé en 2012. Un mailing auprès des 10 000 clients de Buderus, Geminox et Loos va commencer à faire passer le message à partir de mi-décembre. L’objectif du groupe est d’installer la marque avant sa présentation officielle sur Interclima en février à Paris, où elle aura son propre stand à côté de celui d’elm leblanc. «Pour elm, cela ne change rien, a précisé Philippe Méon. Les deux marques auront chacune leur positionnement clair : Pour elm leblanc, une présence plutôt en centres urbains, en petits collectifs, plutôt entrée et moyenne gamme et pour Bosch, un axe de généraliste, plutôt moyenne et haut de gamme.»

Les deux marques de Bosch Thermotechnologie

- Elm Leblanc

Siège à Drancy (93), 668 employés, CA 2010 : 131,9 M€

- Bosch

Siège à St Thégonnec (29), 450 employés, chiffre d’affaires prévisionnels : plus de 100 M€

Commentaires

Buderus, Geminox et Loos disparaissent au profit de la marque Bosch

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à la construction parasismique

Initiation à la construction parasismique

Date de parution : 06/2019

Voir

Architectes et ingénieurs face au projet

Architectes et ingénieurs face au projet

Date de parution : 06/2019

Voir

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur