En direct

BTP, transports, environnement Trois secteurs qui font vivre un actif sur quatre

le 10/07/2008  |  France entièreEntreprisesTransports mécaniquesHygièneEtat

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

France entière
Entreprises
Transports mécaniques
Hygiène
Etat
Immobilier
Valider

En France, 6,6 millions de personnes dépendent des trois secteurs du BTP, des transports et de l’environnement, compte non tenu des emplois engendrés dans les administrations centrales et les établissements publics.

Les trois secteurs du BTP, des transports et de l’environnement, sous la houlette de Jean-Louis Borloo, font vivre à eux seuls 6,6 millions de personnes si l’on tient compte des emplois indirects. Soit un actif sur quatre en France. 374 000 emplois publics complètent ces filières. Ces chiffres, tirés d’une étude confiée au deuxième semestre 2007 par la Direction des affaires économiques et internationales (DAEI) au Bipe, portent sur l’année 2005. Aussi importants soient-ils, ils sont en deçà de la réalité puisque, depuis cette date, 120 000 emplois ont été créés dans le BTP. Mais ils donnent une idée des effets collatéraux qu’induirait une crise grave dans le BTP et/ou les transports.

Tertiarisation du BTP

La DAEI, qui avait commandé une étude semblable dans le seul BTP en septembre 1994 (portant sur des chiffres de 1992), cherchait à l’origine à savoir comment avait évolué le ratio emploi directs/emplois indirects depuis cette date. En clair, il s’agit de mesurer combien d’emplois indirects sont générés en amont et en aval par les entreprises de travaux. L’exercice a été élargi aux transports et à l’environnement.

Dans le BTP, ce ratio qui n’était que de 0,67 en 1992, frôlait en 2005 le 1 (à 0,996). « Cela signifie que l’évolution de la filière construction n’a pas échappé au mouvement général de tertiarisation de l’économie », écrit Dominique Trillat, spécialiste des questions de l’emploi à la DAEI dans un article publié dans le numéro 53 d’« Activité et emploi dans le BTP » du ministère. Entre ces deux dates, l’emploi direct a peu évolué ( 1 %), alors que l’activité augmentait de 10 % en volume. De même, dans l’industrie liée au BTP. Mais tous les services sont en hausse. Si l’on étudie les grandes masses, le BTP et ses activités connexes représentent à eux seuls plus de la moitié (près de 3,4 millions) des 6,6 millions d’emplois sous tutelle de Jean-Louis Borloo (voir tableau ci-dessus). Au sein des emplois indirects liés à la construction, on retrouve 341 000 personnes travaillant dans l’industrie (112 000 dans la production de matériaux et produits de construction, 105 000 dans les industries comme la construction métallique, les menuiseries, ascenseurs, 11 000 dans le matériel de TP et 113 000 dans diverses activités comme le verre plat, la céramique, les appareils sanitaires, peinture, sols…). Autres gros employeurs de la filière : les services marchands, avec 418 000 personnes. Ils se ventilent entre le négoce direct de matériaux et appareils sanitaires, machines pour l’extraction, commerce de bois (114 000), la conception (233 000, dont 158 000 en ingénierie et études, 58 000 en architecture et 17 000 métreurs-géomètres), l’importation et la location de matériels (19 000), la promotion (52 000). Les services immobiliers emploient 363 000 personnes. Ils incluent la location de logement, l’administration et la gestion d’immeubles, les agences immobilières. Enfin, dans les 570 000 emplois des services marchands connexes (hors intérim), le Bipe a réuni le négoce indirect (32 000 personnes), le notariat (30 000), les assurances (18 000), les banques (69 000), mais aussi les mutuelles (4 000), caisses de retraite (4 000) ou les organisations professionnelles…

Environnement : beaucoup d’emplois publics territoriaux

Dans les transports, le rapport entre emplois directs (1 105 000) et indirects (2 061 000) est très différent puisqu’il est de 0,54. C’est-à-dire que deux emplois indirects sont générés par un direct. On distingue deux grands ensembles dans les emplois indirects : les industries et services marchands connexes (1 459 000) et les emplois induits (601 000). On retrouve dans les industries et service marchands les travaux d’infrastructures (90 000 personnes, dont beaucoup de TP), mais aussi la construction de matériel, le commerce, la réparation, le contrôle, la location de matériel, les auxiliaires de transports… dans les emplois induits le Bipe niche les achats de biens et de services.

Très marqué par l’emploi public, l’environnement – toujours défini par la nomenclature Insee – offre un profil encore différent. Au total, le Bipe lui adjoint 432 000 emplois divisés entre 169 000 directs et 263 000 indirects. Les premiers sont composés des emplois de la récupération des matières (29 000), de la construction (39 500), de la voirie et des dépollutions diverses (64 000). Dans les 78 000 emplois induits, on retrouve les emplois liés à la production du BTP. S’y ajoutent 185 000 emplois des collectivités territoriales (14 000 pour l’environnement, 26 000 pour l’eau et l’assainissement, 73 000 pour la propreté, collecte et gestion des déchets, 72 000 pour les espaces verts).

GRAPHIQUE - EVE Grafs.ai
GRAPHIQUE - EVE Grafs.ai - © Source : DAEI/Bipe.
PHOTO - EVE FOTO 1.eps
PHOTO - EVE FOTO 1.eps - © nicolas vercellino
DirectsIndirectsTotal
BTP1 699 0001 692 0003 391 000
Transports1 105 0002 061 0003 166 000
Environnement169 000263 000432 000
Total, avec double décompte2 973 0004 016 0006 989 000
Total, sans double décompte2 973 0003 650 0006 623 000

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code commenté de la commande publique

Code commenté de la commande publique

Date de parution : 09/2019

Voir

Maisons individuelles passives

Maisons individuelles passives

Date de parution : 07/2019

Voir

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur