En direct

Bry-Villiers-Champigny, un seul site pour deux gares
PHOTO - 13633_830082_k2_k1_1953488.jpg - © RICHEZ ASSOCIES

Bry-Villiers-Champigny, un seul site pour deux gares

NATHALIE MOUTARDE |  le 22/06/2018  |  TransportsParisSeine-et-MarneVal-de-Marne

La SNCF va construire un bâtiment qui assurera la connexion entre le RER E, le Transilien et le futur métro.

L'efficacité du maillage entre les lignes de transport en commun existantes et le futur réseau du Grand Paris Express (GPE) constitue un enjeu majeur. Sur les 68 gares du GPE, 43 se-ront en interconnexion avec une ligne de métro, de RER, de tramway ou de Transilien. Le plus souvent, la création d'un couloir de correspondance ou d'un passage souterrain suffira à assurer cette connexion. Mais les travaux pourront se révéler beaucoup plus complexes.

SNCF Réseau envisage ainsi de construire « de toutes pièces » la gare de Bry-Villiers-Champigny (Val-de-Marne). Elle se situera au carrefour de ces trois communes, sur les lignes E du RER (direction Tournan-en-Brie) et P du Transilien (direction Coulommiers et Provins). Implantée au droit de la gare éponyme de la ligne 15 sud, elle facilitera les déplacements des habitants de Seine-et-Marne. Ces deux gares complétées par une station du bus en site propre Altival desserviront le futur quartier Marne-Europe (220 000 m2 SP) aménagé par Epamarne. Ce pôle multimodal comptera parmi les principaux hubs métropolitains.

Alors que la gare du Grand Paris Express est déjà en chantier (groupement Eiffage/Razel-Bec), celle de la SNCF n'en est qu'au stade de l'enquête publique, qui se tient jusqu'au 6 juillet. Sa conception a été confiée au groupement Systra, Arep et Richez Associés, cette agence ayant aussi dessiné la gare de la ligne 15 sud. Les architectes ont imaginé un bâtiment-pont au- dessus des voies ferrées, très largement vitré et rythmé par des colonnades. « Nous avons créé une façade unitaire pour les deux bâtiments tout en faisant en sorte que chacun conserve une part d'identité », décrit Gonzalo Mouesca, chef de projet chez Richez Associés.

Mise en service en 2025. Le projet inclut la création d'une troisième voie ferrée sur 3 km pour maintenir la qualité de service ainsi qu'une voie de retournement à l'est de la gare de Villiers-sur-Marne. Au total, il s'élève à 348 M€ HT (dont 203 M€ pour les seuls travaux), soit le tiers de l'enveloppe consacrée aux opérations d'interconnexion sous maîtrise d'ouvrage de SNCF Réseau. A ce jour, le financement n'est pas bouclé. Devraient y participer la Société du Grand Paris, la région Ile-de-France et l'Etat dans le cadre du futur contrat de plan. Les travaux devraient démarrer en 2022 pour une mise en service à l'horizon 2025, soit quelques mois seulement après l'ouverture de la ligne 15 sud. A condition que ce calendrier initial soit respecté.

 

Commentaires

Bry-Villiers-Champigny, un seul site pour deux gares

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Négoce 446 - Spécial TOP 100 de la distribution bâtiment-bricolage 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 25.00 €

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Livre

Prix : 65.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Aide-mémoire - Ouvrages en béton armé

Livre

Prix : 35.00 €

Auteur : Dunod, Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX