Bruno Le Maire met 45 Md€ pour soutenir les salariés et les entreprises
- © © FFB

Bruno Le Maire met 45 Md€ pour soutenir les salariés et les entreprises

Guillaume Fedele |  le 17/03/2020  |  ArtisansCoronavirusVie du BTPBruno Le Maire France

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Artisans
Coronavirus
Vie du BTP
Bruno Le Maire
France
Valider

Face à la crise du Covid-19, le ministre de l’Economie a détaillé un plan de soutien de l’économie à trois étages. Détails.

Au cours d’une conf’call qui s’est tenue aujourd’hui, Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie a présenté le plan gouvernemental de soutien à l’économie. Mais avant de détailler les mesures, il a tenu rappeler dans un discours liminaire l’importance de la situation. « Nous avons, comme l’a dit le président de la République hier, une guerre sanitaire à laquelle nous devons faire face. Nous avons aussi une guerre économique et une guerre financière, elle sera longue, elle sera violente, elle devra donc mobiliser toutes nos forces nationales ». Puis il a annoncé le montant du plan d’urgence : 45 Md€s pour les entreprises et les salariés, notamment via le report du paiement de toutes les charges fiscales et sociales dues par les entreprises.

Remboursement du chômage technique à 100 %

Premièrement, ce plan va alimenter les mesures de chômage partiel pour un montant de 8,5 Md€. Concrètement, l’État remboursera aux entreprises 100 % des montants versés aux salariés en chômage technique. Jusqu’à présent, il ne remboursait qu’à hauteur du smic horaire. Il s’agit du budget prévu pour deux mois, qui pourra donc être revu à la hausse ou à la baisse suivant l’évolution de l’épidémie.

Report des impôts directs sur le mois de mars

Deuxièmement, il va alimenter le report de charges fiscales et cotisations sociales sur le mois de mars soit un montant de 32 Md€. Et le ministre de stipuler: « Dans ces charges fiscales, il n'y a que les impôts directs, il n'y a pas les impôts indirects. Je précise également qu’à la fin de la crise, nous ferons évidemment l'évaluation de la situation des entreprises et si ce report doit se transformer en annulation pour certaines entreprises, au cas par cas, nous pouvons envisager cela ».

Un fonds de solidarité pour les TPE

Troisièmement, la mise en place d’un fonds de solidarité, estimé à « 2 Md€ de dépenses publiques sur deux mois ». Ce fonds sera dédié aux entreprises dont l’activité a été fermée, essentiellement le tourisme et la restauration, ainsi qu’à l’ensemble des très petites entreprises (TPE) qui auraient perdu 70 % de leur chiffre d’affaires en mars 2020 (avec un plafond de 1 M€ de chiffre d’affaires). Cette enveloppe prévoit concrètement 1500 € d'aides rapides sur simple déclaration versées par les directions générales de finances publiques (DGFIP). Bercy doit également mettre en place pour les entreprises qui emploient au moins un salarié et qui seraient en très grande difficulté malgré le recours à tous les autres dispositifs. «  Nous augmenterons au cas par cas le soutien financier pour, comme l'a dit le président la République hier, éviter toute faillite. »

Commentaires

Bruno Le Maire met 45 Md€ pour soutenir les salariés et les entreprises

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Initiation à l’architecture, à l’urbanisme et à la construction

Date de parution : 08/2020

Voir

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées

Date de parution : 08/2020

Voir

Handicap et construction

Handicap et construction

Date de parution : 07/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur