Bricolage : 62% des Français avouent rater leurs travaux
- © Adobe stock

Bricolage : 62% des Français avouent rater leurs travaux

Anaïs Divoux |  le 11/03/2020  |  NégoceGSBFrance

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Artisans
Négoce
GSB
France
Valider

En 2018, en France, les ventes d’articles de bricolage ont représenté près de 26 Md €. De plus en plus de Français passent donc leur temps libre entre vis et clous, mais le résultat n’est pas toujours celui escompté. En particulier en plomberie et sanitaire.

Selon une étude réalisée sur près de 18 057 personnes, par Bricozor, pure player du bricolage, seules 28 % d’entre elles font systématiquement appel à un professionnel. 43% déclarent quant à elles endosser de temps à autre la casquette de bricoleur du dimanche.

En effet, 84 % des interrogées ont répondu réaliser seuls leurs travaux de peinture, 72% s’occupent eux-mêmes de la décoration, 70% de la tapisserie, 48% des revêtements de sols et 43 % d’entre eux prennent même en main électricité, chauffage, ventilation et climatisation.

Les Français sont donc de plus en plus nombreux à mettre la main à la pâte quand il s’agit de travaux. Un engouement qui s'est développé, poussé par de grandes enseignes qui encouragent cette tendance du fait soi-même, ainsi que des sites web et tutoriels qui accompagnent les bricoleurs novices. Internet est d’ailleurs la première source d’informations quand il s’agit de bricolage : 52% des Français cherchent des tutoriels sur le net pour s’aider dans leurs projets.

Un hobby qui coûte cher


Mais, preuve que le savoir-faire d’un professionnel est bien souvent plus que nécessaire : plus de 62 % des Français avouent rater leurs travaux de bricolage. En tête du podium, les travaux de plomberie et de sanitaire que, 71 % des interrogés ont déclaré louper.

Paradoxalement, les deux autres types de bricolage qui échouent sont pourtant ceux que les bricoleurs novices effectuent le plus régulièrement : 68 % ne réussissent pas leurs tapisseries et revêtements muraux, 66 % loupent, eux, leurs peintures.

Si cette volonté de ne pas faire appel à un artisan qualifié part souvent d’une envie de faire des économies, ce hobby peut parfois coûter bien plus cher qu’il n’y parait. Dans les faits, plus de 78% des Français déclarent avoir déjà dépensé beaucoup plus d’argent que prévu suite à des erreurs dans leur session de bricolage.


85% des personnes interrogées se sont déjà blessées en bricolant


En plus de la perte de temps et du coût financier que peuvent représenter ces travaux loupés, ils peuvent parfois même s’avérer dangereux. À la question « Vous est-il déjà arrivé de vous blesser lors de vos travaux de bricolage ? », plus de 85% des interrogés ont en effet répondu « oui ».

Au final, après avoir échoué, seuls 19 % des Français réessaient par eux-mêmes, près de 7 bricoleurs sur 10 préfèrent quant-à-eux solliciter un artisan professionnel.

Epargnés par cet engouement pour le bricolage, certains travaux sont eux, quasi systématiquement délégués : la maçonnerie et la pose de plaques de plâtre ne sont effectuées que par 23% des interrogés; menuiserie, charpente et couverture par 9% d’entre eux, et tout ce qui concerne les cheminées, fumisterie, et poêles, n’ont que 5 % d’adeptes. 

Malgré le nombre de Français qui revendiquent faire leurs travaux seuls, 52 % des personnes interrogées affirment être nettement plus satisfaites quand ces travaux sont réalisés par un artisan plutôt que par elles-mêmes.

Commentaires

Bricolage : 62% des Français avouent rater leurs travaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Diagnostic, entretien et réparation des ouvrages en béton armé en 44 fiches pratiques

Date de parution : 03/2020

Voir

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Contrats publics n° 206 - Février 2020

Date de parution : 02/2020

Voir

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur