Entreprises de BTP

BP entre sur le marché de l’électricité en France

Le groupe pétrolier britannique BP commence à se positionner en tant que fournisseur d’électricité aux gros clients industriels en France, à travers sa division Gaz et électricité, a indiqué le groupe dans un communiqué.
Le groupe assure ainsi depuis le 1er mai la fourniture d’électricité d’appoint à sa raffinerie de Lavéra (Bouches-du-Rhône), à un prix compétitif. Il a en outre signé le mois dernier un contrat pluriannuel avec un gros client industriel, pour alimenter complètement en électricité l’ensemble de ses sites.
Un porte-parole du groupe, interrogé par l’AFP, a refusé de donner des précisions sur ce contrat, se limitant à dire que le client préfère ne pas révéler son identité ni la capacité d’électricité .

En mars dernier, BP avait acheté aux enchères sur internet 100 mégawatts (MW) de capacités de production sur les 744 MW mis sur le marché par EDF sur des durées de 3 mois à 3 ans, avec une livraison débutant le 1er avril. Ceci lui a donné accès à une source flexible en électricité.
Depuis septembre 2001, EDF a organisé trois mises aux enchères dans le cadre de son engagement à mettre à la disposition de ses concurrents, d’ici fin 2003, un total 6000 MW de capacités de production, soit un tiers du marché français de l’électricité ouvert à la concurrence. L’électricien français avait pris cet engagement devant la Commission européenne pour prix de son entrée dans le capital de l’électricien allemand EnBW à hauteur de 34,5%.

Le groupe pétrolier britannique participe à la bourse Powernext, qui a été lancée le 26 novembre 2001 pour assurer la cotation de contrats horaires standardisés portant sur la livraison d’électricité à une heure donnée de la journée suivante.
A ce jour, cette bourse de l’électricité compte 22 membres actifs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X