En direct

Bouygues va abriter le premier réacteur nucléaire EPR
Photo : 2004 Framatome ANP GmbH (cliquez sur l’image pour l’agrandir) - ©

Bouygues va abriter le premier réacteur nucléaire EPR

Defawe Philippe |  le 17/05/2005  |  EuropeEnergieEntreprisesFrance Architecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Europe
Réalisations
Energie
Entreprises
France
Architecture
Valider

Via sa filiale Bouygues Travaux Publics, Bouygues Construction a remporté le contrat de réalisation des bâtiments qui abriteront le futur réacteur nucléaire nouvelle génération de Olkiluoto (Finlande). L’ouvrage devra être capable de résister à l'impact d'un avion commercial.

D’un montant de plus de 100 millions d’euros, ce contrat - signé avec Framatome ANP, filiale d'Areva et de Siemens - prévoit également la construction de quatre bâtiments annexes et d'un bâtiment de stockage de combustibles usés, explique le groupe.

L'ouvrage accueillera un réacteur à eau pressurisée EPR d'une capacité d'environ 1.600 mégawatts. Il s'agit du premier réacteur d'une nouvelle génération de centrales nucléaires EPR, répondant à des normes très strictes de sécurité, les bâtiments étant réalisés "à partir de coques massives en béton, spécialement conçues pour ce projet et capables de résister à l'impact d'un avion commercial", fait valoir Bouygues Construction qui rappelle avoir déjà réalisé les centrales nucléaires de Bugey, de Saint-Alban et de Chooz en France.

Le bâtiment qui abritera le réacteur sera en effet doté d'une double paroi : une enceinte de confinement interne en béton précontraint et la coque externe en béton armé, chacune d'une épaisseur de 1,30 m. En partie basse, l’enceinte sera constituée d'un soubassement en béton de 6 mètres d'épaisseur.
Les travaux doivent démarrer au début de l'été et durer environ trois ans.

Repères


Rappelons qu’en octobre dernier, EDF a choisi le site de Flamanville, en Basse-Normandie, pour héberger le premier réacteur EPR. A terme, les 58 réacteurs équipant les 19 centrales nucléaires françaises devraient être remplacés par cette nouvelle technologie, dite de troisième génération.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur